24 février 2019

Isée et l'homme de désir. Première partie. Portrait 2. Carolyn Waren. (1)

   CAROLYN WAREN Carolyn Warren a trente-six ans, une fille de douze ans et un petit garçon de six ans. Elle est mariée au même homme depuis quatorze ans et tout va bien et puis, et puis… Elle est encore à son domicile ce matin-là parce qu’elle travaille dans un salon de coiffure qui ouvre tard et finit tard. Olivia, sa fille aînée est partie à son lycée avec le bus scolaire et Lola, la latino-américaine qu’elle emploie vient de partir avec Tom car il va dans une école différente et qu’elle préfère le savoir... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 février 2019

Isée et l'homme de désir. Première partie. Carolyn Waren. Trente-six ans. (2)

Carolyn Waren est le second personnage féminin dont Isée invente l'histoire. Son mari était dans l'une des deux tours... Et maintenant, il y avait ce deuil insoutenable. Carolyn n’était pas stupide. L’histoire des cinq étapes à traverser quand on a perdu un être cher, elle l’avait lue. Seulement elle n’avait perdu personne : ni ses parents, ni ses grands-parents des deux côtés. Brad avait un petit « avantage » sur elle de ce côté-là car il avait perdu ses deux grands-pères. Elle le connaissait à peine à cette... [Lire la suite]
24 février 2019

Isée et l'homme de désir. Première partie. Découvertes réciproques.

Isée Cendre, enseignante esseulée, rencontre Philip Hammer, Américain aisé, qui est venu à Paris écrire un roman, délaissant sa galerie d'art new-yorkaise... Vraiment, de ce que j’avais fait, il était fier, donnant peu de poids aux descriptions qu’il avait faites des tours qui s’effondraient, des réactions des passants qui s’enfuyaient en hurlant ou restaient là, médusés. Il minimisait aussi le fin portrait qu’il avait fait du petit Tom qui, bien trop jeune, pour exprimer d’une manière articulée son chagrin l’avait exprimé en... [Lire la suite]
24 février 2019

Isée et l'homme de désir. Première partie. Vers une nouvelle histoire...

Isée Cendre, trente-six ans, imagine, avec l'aide de Philip Hammer, des histoires de femmes américaines. Ici, elle reçoit les bases qui lui permettront de créer une nouvelle figure... -Isée ? Vous êtes toujours avec moi ? -Euh, j’étais dans mes pensées… -Ce doit être cet homme. Il avait votre âge ? -Deux ans de plus que moi…Je revoyais les moments où j’allais travailler à pied. C’est un tel luxe, à Paris. Vous n’imaginez pas… -Cette école, elle vous plaît, je crois. -Beaucoup. Là je viens d’accueillir une... [Lire la suite]
21 février 2019

Isée et l'homme de désir. Première partie. Portrait 3 : Louise Falker.

    Louise Falker, la troisième.   Troisième personnage féminin imaginée par Isée Cendre pour les besoins d'une histoire qu'elle racontera à l'Américain Philip Hammer, Louise Falker naît pauvre en Louisiane. Elle poursuit sa vie au Texas, vit à Dallas et se trouve là, un beau jour de 1962, quand le président Kennedy est assassiné... Ce n’était pas une Texane mais tout de même une fille du sud. Elle était née à la nouvelle-Orléans en 1900 et aurait aimé témoigner de la vie mondaine qui y régnait si elle était née... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 06:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 février 2019

Isée et l'homme de désir. Première partie. Une enfance pauvre.

Louise Falker est une américaine pauvre créée par Isée dans le cadre des histoires qu'elle raconte à Philip Hammer. Ici, c'est l'enfance de Louise qui est évoquée... Quand elle avait eu dix ans, son père, Art Falker s’était si violemment disputé avec sa femme qu’il en était résulté un partage d’enfants ! Oui, vous avez bien lu un partage d’enfants ! Attendu qu’ils étaient au nombre de dix, on aurait pu s’attendre à une équitable répartition mais non. D’abord, deux des aînés venaient de mourir en France, après leur... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 février 2019

Isée et l'homme de désir. Première partie. Un terrible mariage.

Jeune fille blanche, dans les années soixante, Louise Falker n'a pas d'argent. Elle se décide à prendre un mari. Croyant échapper à un avenir trop vite tracé, elle se maria à Martin Fleschman, épicier de son état. Il lui  apparaissait comme un brave type plutôt probe. Il devait être bon fils car il gardait avec lui ses vieux parents. A la vérité (mais la vérité se découvre toujours en dernier), l’épicerie ne tournait correctement que parce que la vieille madame Fleschman se chargeait des comptes et son époux délabré des... [Lire la suite]
19 février 2019

Isée et l'homme de désir. Première partie. Bonne à tout faire...

  Philip Hammer, américain aisé, engage Isée Cendre pour perfectionner son français. Bientôt, il lui confie une mission : elle doit, en français, lui raconter l'histoire de femmes américaines. Louise Falker est l'une d'elle. Au milieu de sa vie, elle est bonne chez des gens nantis. Dans l'Amérique des années soixante, elle est une blanche pauvre et au Texas, elle n'a pas le choix... Elle travailla pour les Chester puis pour les Anderson puis pour les Jones où elle était bonne à tout faire. Elle avait du caractère, ne se... [Lire la suite]
18 février 2019

Isée et l'homme de désir. Première partie. Louise Falker. (1)

    Louise Falker, personnage inventé par Isée, devient la gouvernante d'un juge texan alors qu'elle est née pauvre. Celui-ci est passionné par les Kennedy... Louise n’avait jamais eu d’employeur qui ait deux passions aussi avérés. L’une d’elle était l’aquarelle et l’autre la politique. Pour ce qui concerne la première, il avait transformé une des pièces du ré de chaussée en atelier et il peignait tous les jours. Pour ce qui était de la seconde, il se plaisait à lire quotidiennement les Mémoires des différents... [Lire la suite]
18 février 2019

Isée et l'homme de désir. Première partie. Louise Falker. (2)

  Louise Falker est la troisième américaine dont Isée invente la vie pour Philip Hammer. Née dans la pauvreté, elle épouse sur le tard un juge et devient une notable... Ils suivirent avec passion l’ascension politique, les heurts et les malheurs du jeune président sur lequel on en racontait tant et tant ; Si les journaux se taisaient, il n’était pas difficile d’en apprendre beaucoup sur les amours légales et illégales du beau « Jack ». Marilyn Monroe était une valeur sûre mais il y avait tant d’autres. Tant de... [Lire la suite]