LE VISIBLE ET L'INVISIBLE. ECRITS DE FRANCE-ELLE

22 janvier 2020

LUCAS ET KIRYLL. Une drôle de vie.

Enfant malade que rien ne guérit vraiment, Lucas est très entouré par ses parents qui ont bon espoir... A huit ans, Lucas avait une drôle de vie. Il sortait peu, sa « maladie » l'invalidant mais rayonnait d'intelligence et de gentillesse. Cependant, Jérémie et Noémie le savaient, ce maintien à la maison heurtait l'ordre social. Les années passaient et il devenait essentiel était de placer l'enfant dans une structure conforme aux usages de la société. Après tout, dans un internat lointain, il serait soigné, socialisé et... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 janvier 2020

LUCAS ET KIRYLL. Maladie et rémission.

Lucas, enfant vif et attachant, est tombé malade très vite. Il l'est toujours mais connait des périodes de rémission. Le chien Lucky veille sur lui.  A la maison, ses parents exultaient. Les animaux qui avaient peuplé sa petite enfance ayant souvent été donnés ou étant morts, ils lui avaient offert un chien, un golden retriever très bon enfant, qu'il avait appelé Lucky. Tous les deux battaient la campagne avec bonheur. Pourtant, il y eut une ombre au tableau. A la fin du mois d’août, alors qu'approchait la rentrée, Lucas eut... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 janvier 2020

LUCAS ET KIRYLL. Dans un hôpital lointain, en montagne...

Longs couloirs blancs. Lucas, enfant qui depuis longtemps est atteint d'une maladie indéfinissable, est placé, au grand dam de ses parents, dans un hôpital pour enfants en Savoie, très loin de chez lui... Pour Lucas, c'en était fini de cette vie dans la maison de son enfance. On le mit d'abord en observation au Mans. Le dépaysement était faible. Les examens se succédaient, les entretiens aussi. Il était théoriquement trop jeune pour comprendre et de la décision prise, on ne lui dit rien. Un matin, on l'aida à assembler ses... [Lire la suite]
22 janvier 2020

LUCAS ET KIRYLL. Sortir ou non de la maladie ?

Dans un hôpital pour enfants malades, Lucas et Nicolas discutent. Poursuivi par Ah Thor, l'esprit du Mal, Lucas est persuadé qu'il peut s'en sortir. Mais pas Nicolas... Intrigué, Lucas finit par poser des questions. A Nicolas, un garçonnet maigre aux petites lunettes rondes, il demanda : -Tu n'aimes pas les maths ? -Si mais à quoi bon étudier ? -Plus tard, tu seras content d'avoir fait une bonne scolarité ! - « Une bonne scolarité », « plus tard » ! De quelle planète... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 janvier 2020

LUCAS ET KIRYLL. Pourquoi est-ce que ça devrait être fini?

Dans un hôpital pour enfants, deux jeunes garçons parlent. La maladie débouche-t'elle inéluctablement sur la mort ?  Lucas était tenaillé entre son impossibilité de parler et son désir d'apaiser la violente inquiétude de son interlocuteur. Il ne put s'empêcher d'être spontané. -Mais pourquoi est-ce que ça devrait être fini ? Cette fois, Nicolas fut hors de lui. Il manqua s'étouffer. -Euh, pardon ? Tu as des super pouvoirs ? Tu peux inverser le processus ? Lucas, de nouveau, tenta de prendre sur lui,... [Lire la suite]
22 janvier 2020

LUCAS ET KIRYLL. Ronde des maladies, talismans et chien magique.

Ah Thor, c'est la maladie et elle veut étouffer Lucas qui est encore un effet. Mais celui-ci, mû par d'étranges forces intérieures, lutte encore et encore...Et de toute façon, Lucky, le chien magique, est de son côté ! La ronde des maladies se déclencha peu après et les rendez-vous médicaux commenèrent. Les hommes et les femmes ne comprenaient à son état mais cherchaient un diagnostic. Ils ne le trouveraient pas. Personne n'accepterait de Lucas qu'il héberge un intrus en lui-même. C'était pourtant le cas. Bizarrement, les animaux... [Lire la suite]

17 janvier 2020

LUCAS ET KIRYLL. Croire qu'on peut guérir.

  Le jeune Lucas, enfermé dans un hôpital pour enfants, pense que rien n'est inéluctable et tente de secouer l'inertie des petits malades...Quant à lui, un chien magique lui parle et l'incite à partir... A plusieurs reprises, en retrouvant ses camarades de cours, il tenta de les aborder. Il fut frappé d'abord par le fait que plusieurs de ceux qu'il connaissait ne venaient plus. Nicolas était encore là mais il se montra railleur et grossier. Les nouveaux-venus le regardèrent avec incrédulité quand il parla et les autres se... [Lire la suite]
17 janvier 2020

LUCAS ET KIRYLL. Rivello Stefano. Le chien magique qui dit un nom...

Lucas, un enfant incurable est tranféré dans un hôpital de montagne d'où il veut s'enfuir, aidé par un chien magique... A la face du monde, il s'enfuirait et si Nicolas le voulait, il le suivrait...L'été arrivait. Ce serait plus simple. En pensant cela, Lucas semblait naïf. De la montagne, il n'avait quasiment rien vu. Ses soucis de santé ayant motivé son installation dans cette aile de l’hôpital avaient très vite exclu toute randonnée. Des Alpes, il n'aurait en fin de compte, vu que les imposantes découpures à travers les grandes... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 08:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
17 janvier 2020

LUCAS ET KIRYLL. S'enfuir grâce à un jeune homme et un chien magique ?

3. Stefano. Parce que très jeunes et déjà marqués par la maladie, Lucas et Nicolas veulent s'enfuir de l'hôpital savoyard où ils sont censés guérir. Nicolas, surtout, veut partir car suivre Stefano c'est obéir à Lucky, le chien magique de son enfance, et chercher Honey, celui qui vous veut du bien... Il était étonnamment facile de s'échapper de cet hôpital, les deux enfants en firent l'expérience. Ayant des chambres proches, ils se vêtirent dans le noir puis filèrent dans des couloirs où nul ne semblait pressé de les surprendre.... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 08:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2020

LUCAS ET KIRYLL. Lucas se transforme...

Lucas, lui, était dans une posture différente. La maladie étrange qui l'accablait l'avait familiarisé avec le surnaturel et les jeux de hasard. S'enfuir avec un inconnu à tête d'ange lui plaisait autant que d'ignorer l'itinéraire à suivre. Et puis, n'étant jamais sorti de France, se déplacer dans un pays nouveau le ravissait. Au milieu d'eux, Stefano, qui parlait un français approximatif, se posait comme leur guide. Il parut assez vite que les deux enfants ne se trompaient pas. Ils étaient entre de bonnes mains. Le jeune italien... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 08:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,