03 janvier 2021

Round Here. Partie 6. Un long repli...

George Michael, la cinquantaine, vit en reclus, loin du personnage solaire qu'il a pu être... Ce qui était certain, c'est qu'il se retirait en lui-même. Au début, à Goring on Thames, il s'était promené dans les rues et avait fréquenté certains commerces. Il ne le faisait plus. On disait de lui que c'était un ermite. L'ermite de Mill Cottage. Il n'allait plus au Pierreponts, un élégant café voisin depuis quatre ans au moins mais certains clients l'avaient entraperçu. C'était en fin de soirée ou à la tombée de la nuit. Sortant... [Lire la suite]

02 janvier 2021

Round Here. Partie 6. Tu as été courageux...

A Goring on Thames, George Michael s'enferme beaucoup. Le compagnon des derniers temps, Fadi, tente d'endiguer une mélancolie incommensurable et un recours constant aux paradis artificiels... Il allait s'enfermer, composer, tout détruire, reprendre des chansons inédites puis soupirer, se morfondre. Et plus tard, il fumerait. La pipe en verre, les petites bouteilles et il serait différent, complètement. Il fallait le prendre quand il allait un peu mieux. -Oh, George ! Tu sais ce que j'ai lu ? Je ne me suis jamais excusé... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 13:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 janvier 2021

Round Here. Partie 6. Les liens conservés, le temps, la mort...

  2. Garder ceux qu'on a aimés car la mort vient...  Oui, c'est vrai, il savait garder des liens même quand il avait pu avoir avec ceux qui le recontactaient des moments très difficiles. C'était le cas de son amour texan, avec lequel il conversait toujours. -J'ai eu cinq cents amants en un peu moins de sept ans ! Qu'en dit mon beau Kenny? -La presse à scandale s'ennuierait sans toi. -Il fut un temps où tu aurais craint d'apprendre que c'était vrai... -Ne remuons pas ce qui a été difficile. Je pense souvent à... [Lire la suite]
02 janvier 2021

Round Here. Partie 6. Début 2016 : mort de David Bowie.

  Au début de l'année 2016, George Michael pense à la mort. Il est vrai que David Bowie vient de disparaître et que la santé du chanteur est chancelante... Mais George pensait à la mort. Comme il l'avait dit à plusieurs reprises, avait été interpellé par celle de David Bowie. Quel génie il avait été ! Né en 1947, à Londres, il avait fait des débuts situés entre folk et variété dans la seconde moitié des années 1960 et un détour par le mime. En 1969, il s'était fait connaître du public... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
02 janvier 2021

Round Here. Partie 6. Malade, à Vienne.

  A Vienne, en Autriche, George Michael est malade. Il parle avec un médecin de l'expérience de mort imminente qu'il vient de traverser.  -En début de semaine, j'ai eu une discussion avec une patiente de l'hôpital qui est en fin de vie. Nous avons parlé de votre mort et de votre musique, ce qui nous a permis d'aborder des sujets importants. Votre histoire permet à de nombreux docteurs et infirmières de communiquer plus ouvertement de la mort avec les malades'.  Pour moi, le fait que votre mort apaisée, chez vous,... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 12:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
01 janvier 2021

Round Here. Partie 6. Fadi parle.

  24 décembre. Sa maison avait été décorée, guirlandes, sapin, couronnes. Il avait fait préparer des plats et des gâteaux pour le lendemain et à seize heures, il avait demandé à tout le monde de partir. Un à un, ses employés lui avaient souhaité une belle veillée de Noël puis s'étaient retirés. La prodigalité de George leur était connue et à l'habitude, il leur donnait des présents le 25 pour ceux du moins qui étaient présents. Les autres les recevaient avant de quitter les lieux, le 24. Mais cette année, il en allait... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 janvier 2021

Round Here. Partie 6. 24 décembre 2016.

3. La Mort qui est là... Le 24 décembre 2016, George Michael décide d'être seul. A l'aube, il est mort... En fait non, il n'avait pas peur. Il avait mangé, bu un peu, repassé dans la tête ces chansons qui étaient nées et ne demandaient qu'à être exposées. Elles étaient belles. Ils aimeraient. Il avait regardé la télévision, juste un peu puis était allée cherché des photos de sa mère. Celle où elle fait un pied de nez, si belle...Et d'autres. Tiens, là, ils étaient en maillot de bain tous les deux. Le beau jeune fils et sa mère... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 décembre 2020

Post-Scriptum.

Round here, Pour conclure: Il ne s'agit bien sûr, ici, pas d'une biographie de George Michael. Quiconque prendrait ce texte pour tel s'irriterait vite. Il s'agit plutôt d'un roman. Les événements majeurs de la vie de la star y sont présents et sa carrière s'y dessine nettement. Mais les commentaires qui sont faits sur l'ascension du chanteur et son retrait final sont, bien qu'ils s'appuient souvent sur des interviews, subjectifs. De la même manière, même si la plupart des personnages sont réels, leur psychologie relève de la même... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 10:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 décembre 2020

Round Here. Partie 6. Mort imminente. Grande lumière.

Je voulais tellement réussir...On m'a adoré, applaudi...Je voulais être admiré et je l'ai été...Je...Lesley...Mon père prononçait le nom de sa femme d'une manière qui me rendait jaloux...Ces Noëls avec eux...L'ambiance n'était pas toujours bonne, ils travaillaient tellement...Je les aimais, oui, je les aimais...  Il y avait la musique dès le départ et elle est toujours là, si ce n'est qu'elle ne jaillit plus de moi. C'est si rageant, parfois...  Andrew dès le départ et moi, Yog. Sa voix et son humour. Oh Yog ! ... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 décembre 2020

Round Here. Partie 6. La Lumière blanche.

Regarde, George, le ciel s'ouvre...regarde... Melanie a décidé de rester seule. Contrainte de l'être. Je rêve d'elle en gloire, débarrassée de ce qu'il entrave...Sa fidélité aura été confondante.  Kyriakos. Cette photo ancienne. Ce dimanche anglais. Un père en chemise blanche, assis, heureux, derrière lui un jet d'eau et trois petits enfants qui rient dans l'été...  La croix à l'oreille dans Faith.  La Californie, la voiture rouge et Anselmo qui avait perdu sa casquette...Mon amour, mon amour, mon amour.  Le... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 13:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :