jeabbbbbbbbe

3. Cadrages.

Elle me dit être contente quand de nouveau, je pus lui parler au téléphone. Elle adorait Paris et son stage se déroulait très bien. En outre, elle avait une bonne nouvelle à m’annoncer. Au téléphone, elle avait cette même voix jeune et rieuse qui faisait oublier ce pourquoi nous nous nous étions joints.
-J’ai de bonnes nouvelles !
-Quelles sont-elles ?
-Tout d’abord, vous savez, j’ai l’appartement pour moi toute seule. Mon amie va rejoindre son nouvel amant, petit ami, compagnon, appelez-le comme vous voulez. Elle est très amoureuse. Ils commencent par trois semaines à Londres.
-En effet, c’est une bonne nouvelle. L’autre étant que n’êtes pas soucieuse de retourner à Annecy !
-Je suis soucieuse de régler cette situation et il faudrait le faire mais actuellement, non, je ne peux aller à Annecy. Mon ancien compagnon le souhaiterait, bien sûr, mais je ne peux pas.
-Cela signifie que je vous rends visite dès que possible…
-Vous recevoir ? C’est-à-dire…Ah, en fait, je voyais cela en termes de calme et d’études. Julie est charmante mais très exubérante et puis, l’appartement est quand même petit ; avec son « Alan », ils se téléphonaient une partie de la nuit. Là, je peux vraiment m’y mettre…