29 juin 2020

George D. Celui qui meurt. Partie 1.

  14 Carolyn. Roquebrune. Janvier 2016. Il m'a littéralement auditionnée sur «Kissing a fool », une de ses chansons. C'est un grand professionnel qui ne laisse rien au hasard. Tout a été revu : ma façon d'articuler, de bouger, de regarder le public. Il a passé sa vie à rechercher la perfection, je l'ai enfin compris. -Rien ne doit être laissé au hasard, Carolyn. Si vous avez compris cela, vous avez tout compris. Au début de ma carrière, on m'a pris pour un joli jeune homme sans cervelle qui savait faire des tubes et... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 10:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :