04 août 2019

SÉVÈRE ET NUIT 26. Le goût des supplices.

Encore très jeune, Bertrand Dangle-Defort découvre à quel point il peut être plaisant d'humilier qui est plus faible... Je crois que c’est à Paris, alors que j’étais un peu plus âgé, que le goût m’est venu d’infliger des supplices. Très rapidement, j’ai fait ce que j’ai pu. Vous savez, les jeux d’enfants peuvent être pernicieux. A mon époque, on jouait aux cow- boys et aux indiens. Pensez un peu ! Il fallait courir après des ennemis du même âge que nous mais de l’autre bord. Ils se vêtaient de pyjamas rouges, se peignaient le... [Lire la suite]