25 mai 2017

George D. Celui qui meurt...Fantôme. Erik (1)

     Erik:  J’avais fermé les yeux quand j’ai senti sa main sur mon front et entendu sa voix. Tout était si irréel que j’aurais me lever rapidement et écarter de moi cette illusion mais je ne l’ai pas vécu ainsi. Cette main qui écartait une mèche de mes cheveux pour inspecter ma blessure avant d’effleurer mes lèvres, c’était la sienne et elle était d’une incroyable légèreté. Il s’est penché vers moi. Son visage devait être prêt du mien mais je n’entendais pas le bruit de sa respiration…    Garde... [Lire la suite]

25 mai 2017

George D. Celui qui meurt...Fantôme. Erik (2)

  Erik. Tard dans la matinée, Julian était là. Un médecin m’a soigné. Je ne pourrais pas tourner deux jours durant. Faisant toujours profil bas, mon compagnon m’a informé que je devrais plier à toutes sortes de tests médicaux car « prenant des risques en ayant des rapports non protégés avec des inconnus, je lui en faisais courir à lui aussi. Il parlait sobrement mais j’ai bien vu qu’il souffrait. - Je retire mes affaires de chez toi ? - Erik, je n’en vois pas l’utilité. - Tes effets personnels restent donc chez... [Lire la suite]
25 mai 2017

George D. Celui qui meurt...Paradis.

Après la mort paisible et les longs mois où la médecine ne  s'était pas prononcée sur la mort de George Daniel, viennent les  allées du paradis...  George. Ton enterrement, j’ai aimé   Il était grotesque ! Cette cérémonie « intimiste », franchement… A, tu as mauvais goût !   Qu’est-ce que c’est avoir bon goût ?   Ne pas défiler comme ils ont fait, ne pas lever le menton en s’imaginant qu’ils sont supérieurs aux autres car ils me connaissaient ! Ne pas décider pour... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 mai 2017

George D. Celui qui meurt...Annexe.

   ANNEXE :   Georgios Kyriacos Panayiotou, connu sous le nom de scène de George Michael, est un auteur-compositeur-interprète et producteur britannique, né le 25 juin 1963 à Londres et mort le 25 décembre 2016 à Goring-on-Thames. Né sous le signe du cancer. Astrologie chinoise : le chat.   Albums et chantons cités *: -       Faith (1987) -       Listen without préjudice (1990) -       Older (1996) ... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 14:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
26 avril 2017

Clive, le Vengeur: présentation

  Clive  le Vengeur Roman de France.L   Clive Dorwell vit à New York. Jeune homme, il rêvait d'être un artiste ou tout au moins éclairagiste dans un théâtre. Il est devenu assureur et a pris de l'avancement. Marié et père d'une adolescente, Clive, la quarantaine rayonnante, a toujours des aventures masculines qu'il tient secrètes. Il aime avoir une vie parallèle mais s'ennuie. Amoureux des annonces insolites sur le web ou dans  les journaux, Clive se laisse aimanter... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 12:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 avril 2017

Clive, le Vengeur. Une jeunesse américaine...

   CLIVE LE VENGEUR    Newark :années quatre vingt-dix... Il y a très longtemps – je devais être au lycée- j’ai compris un truc sur la jalousie. Ce n’était pas vraiment le sujet du cours, en fait pas du tout. On faisait un débat, voilà, on alignait le pour et le contre de…de…Quoi déjà ? Ah oui, la démocratie et ses valeurs, la dictature et les siennes. Pour ne pas avoir l’air trop idiot, il fallait avoir l’air concerné et ceci dans un premier temps et pour le second la jouer démocrate, histoire des... [Lire la suite]

15 avril 2017

Clive, le Vengeur. Clive à Newark. Amère jeunesse.

      Mais je reviens à l’enveloppe. Avant que « Mister Beardsley » ne m’interroge, j’ai eu le temps de l’ouvrir. Waouh, comment elle avait fait ça ? Décrocher deux places pour une représentation que le New York city ballet donnait à Newark ! L’une des plus grandes compagnies de danse du monde qui venait jusqu’à nous, pauvres illettrés des entrechats et des arabesques et je disposais, grâce à cette jeune fille, de l’incomparable privilège de découvrir un domaine dont j’ignorais quasiment tout.... [Lire la suite]
15 avril 2017

Clive, le Vengeur. Clive encore très jeune. Avec Kirsten, la jeune fille. Le Lac des cygnes...

  Le soir, seul dans ma chambre, j’ai regardé les deux billets et il m’est tombé dessus, ce sentiment pas glorieux qui assaille tous ceux qui buttent sur un univers inconnu : la jalousie. Ils avaient fait comment, ceux qui allaient venir là ? Ceux qui danseraient bien sûr mais les autres aussi. Ceux qui avaient fait les costumes, ceux qui éclaireraient les danseurs, celui ou celle qui avait chorégraphié le ballet qu’ils nous présenteraient ? Ils avaient fait quoi pour être arrivés là ? Etre très brillants,... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 17:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 avril 2017

Clive, le Vengeur. Clive et les jeunes femmes. Bonheurs?

    Clive, encore très jeune, perd de vue une amie, et commence des études qu'il abandonne... Nous sommes restés longtemps dehors cette nuit-là. On était vraiment très jeunes. L’année a filé. J’ai tenu bon et de moi, elle n’a obtenu rien d’autre que de « l’amitié ». Elle me l’a pourtant demandé à plusieurs reprises, de l’embrasser et de lui faire l’amour, enfin, elle n’a pas été si directe. J’ai été sot. Je ne pensais qu’à mes rencontres secrètes avec des partenaires plus âgés, ça me donnait de la force. Je... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 17:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 avril 2017

Clive, le Vengeur. Autoportrait de Clive.

Clive Dorwell, Américain, new-yorkais... J’ai la quarantaine. Je fais du sport en salle et je ne suis pas mal fait. Si j’ai laissé tomber l’idée d’une liaison stable avec un mec dans mon genre, je ne néglige pas les à-côtés. Le genre vingt-cinq ans un peu fragile, j’adore complétement. Au lit, ça donne des choses vraiment divines. Le creux des épaules, les omoplates des hommes jeunes…La texture de la peau…enfin, je résume. Je les revois rarement. Je leur fais du bien, je crois. A vrai dire, ça dépend. J’aime répondre aux demandes,... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :