28 janvier 2017

Clive, le Vengeur. Clive et Erik chez "Lopez". Erik en dit plus...

  Clive retrouve sa jeune proie, Erik, dans un studio minable.où se confirme une passion sans issue...   Ça se présentait donc très bien. Je le voulais. Je le désirais avec une violence qui me stupéfiait et j’étais pressé de passer à l’acte. -  On commence ici ou on va direct dans la chambre ? -  Clive, je crois que… -  T’as pas répondu. -  Je ne veux pas faire l’amour -  T’es sur ? Pas moi… Evidemment, je te l’ai palpé et caressé de telle façon qu’au bout d’un moment, il a été... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 janvier 2017

Clive, le Vengeur. Chez "Riccardo Lopez". Prémonitions.

  - Je sais Erik… Je sentais que quelque chose de terrible allait se produire et je voulais qu’on en finisse vite, qu’on quitte cet endroit…Il a compris ou non ce que je lui disais et il est devenu, en dépit de sa douleur, aussi actif que possible. D’ailleurs, à la fin, il ne souffrait pas beaucoup, sinon, du fait que c’était déjà terminé… Je l’ai fait se relever et puis on est allé s’allonger dans la chambre. - Voilà, donc pour toi, ça s’apaise… - Je crois, j’espère… - Il te laissera certaines libertés et tu verras,... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 janvier 2017

Clive, le Vengeur. Barney chez Riccardo Lopez. Une supercherie.

  Et puis tout d’un coup, j’ai compris. Comment avais-je pu être aussi bête ! Il n’était pas au courant, Erik, pour cet appartement mais Barney, lui, il l’était. Et il avait compris. Erik ne l’avait pas écouté et moi non plus. Il devait nous chercher et son arrivée était imminente. Tu te lèves, Dorwell et tu pars. Tu lui dis que ça te revient. Lopez, il annonce une date et il ne s’y tient pas. Ce serait quand même con qu’il arrive là, maintenant et en même temps, c’est chez lui…Il avalera ça, Erik, d’autant qu’il est un... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 janvier 2017

Clive, le Vengeur. Explications orageuses. Erik et Clive.

  Qu’est-ce que je devais répondre ? J’ai fait preuve de patience : - Ton ami ici présent semblait à la fois mal en point et rageur car tu lui échappais. Je devais te montrer comment faire pour que de nouveau ça colle bien entre vous. - En faisant comme tu as fait ? - Ben oui !  C’était pas très orthodoxe mais tu vois, ça a fonctionné. Tu recolles les morceaux avec lui. Comme quoi, il sait ce qui te convient. - Et c’était supposé finir comment ? - Tu lui aurais dit que tu faisais des... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 janvier 2017

Clive, le Vengeur: la tentation du triangle. Veulerie et dignité.

  Le danseur, il a lancé un regard dur à son amant mais celui-ci ne s’est pas dégonflé. Ils se sont toisés. Je ne voulais pas être en reste et j’ai aboyé : - Soit je prends mes cliques et mes claques et là, c’est comme si tu me crachais à la figure. Soit je garde espoir parce que ton « compagnon » est en train de faire des tas de calculs dans sa tête. Et toi-aussi, peut être que t’en fais… - Tu penses à quoi, me concernant ? -  A ce que tu me pourrais dire sur des vérités que tu as arrangées à ta... [Lire la suite]
20 janvier 2017

Clive, le Vengeur. Fais-toi rare...

Moi, j’ai parlé pour la dernière fois avant de partir. - Bon, je vais te dire que je suis content car je le suis pas mais on va passer par-dessus tout-ça, si tu veux bien. Je vais commencer par une boutade même si l’ambiance, elle s’y prête pas trop. Tu dois me promettre un truc : désabonne-toi, si ce n’est déjà fait, des revues d’art avant-gardistes qui te font perdre ton temps dans des expos nazes où tu cours le risque de tomber sur des mecs faussement sympas…Et pour le reste, voilà ce que je dis : ce que tu fais, ton... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

15 janvier 2017

Clive, le Vengeur. Le restaurant.

  Il m’a fallu un an et demi pour me décider puis j’ai quitté ma boite. A Newark, j’ai repéré un café-restaurant qui périclitait près de l’aéroport et je l’ai racheté. Mon idée, c’était de l’ouvrir le soir avec, trois fois par semaine, des spectacles : de la musique ou de la danse ou encore des sketches comiques. Les gens viendraient pour manger des choses simples et pour se divertir. Mais attention, je voulais que ce soit de qualité. J’engagerais pas le premier guitariste venu ! L’autre idée, c’était les auréoles... [Lire la suite]
15 janvier 2017

Clive, le Vengeur. Divorce.

  Quant à Kristin, je dois reconnaître qu’elle avait de la classe. On avait divorcé rapidement et sans casse, ce qui ne signifie pas qu’elle était naïve. Elle savait compter et j’avais été réglo. J’ai été ravi qu’elle vienne jeter un œil sur mon restaurant.  Elle m’a félicité. Bien sûr,  elle morflait quand même mais  elle avait  le cœur à me revoir. Ce qui l’a vraiment surprise, c’est quand elle s’est rendu compte que je menais ma barque tout seul. Sûr, j’avais un comptable en béton et une serveuse en chef... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 11:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 janvier 2017

Clive, le Vengeur. Réapparition de Kirsten Brewing.

   Clive retrouve sur sa route la jolie Kirsten qui l'aimait. A elle, peut-être, il pourra dire sa forfaiture. Erik, le danseur, lui reste comme une écharde :  Kirsten Brewning, elle est venue plusieurs fois dîner ou prendre un verre avec des amies à elle. Elles étaient bien polies tous les trois ou toutes les quatre, des convives comme on a envie d’en recevoir. Elle, Kirsten, elle a commencé à me filer des indications sur des recettes « européennes » que je pourrais adapter pour mon restaurant et d’autres... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 11:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 janvier 2017

Clive, le Vengeur. Clive et Kirsten. Littérature américaine.

    Clive Dorwel retrouve Kristen qui était avec lui au lycée. Revenue à Newark après l'echec de son mariage, elle tient une librairie : Comme j’y retournais à la librairie, j’ai dit à Kristen de m’aider à me cultiver un peu…Toujours pleine de tact, elle a fait mine de chercher tandis que je me ruais au rayon enfant. Elle a eu un sourire indulgent et a remis en place un livre de comptines que je brandissais. Elle m’a guidé vers un autre rayon. - Le monde selon Garp ou Hotel New Hampshire…Tiens, prends le second… ... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 11:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :