23 mars 2021

Les Disparus. Jérémie. Ecrire à Maïka.

  A Menton, j'ai commencé à écrire à Maïka. Mes lettres ne donnaient aucune information sur l’endroit précis où j'étais ni sur ce que je faisais de mes journées. Elles étaient sympathiques et parlaient de banalités, comme le temps qu’il faisait en France. Je signais de mon prénom mais au dos de l'enveloppe, je n'inscrivais rien. Je n'utilisais jamais le téléphone -même pour un message sur répondeur- et jamais d'ordinateur. Il y avait juste ces lettres. Une feuille format A4 sur laquelle j'inscrivais quelques lignes. Au moins,... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 17:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23 mars 2021

Les Disparus. Jérémie. Une autre vie.

  Aujourd'hui, j'ai quarante deux ans. Ma mère est morte, je le sais. On n'a pu me prévenir. La famille s'est agrandie. Il y a eu un autre enfant, ou deux peut-être. Maïka doit avoir un compagnon. J'espère que c'est un docteur et qu'il sait l'apaiser. Elle aura voulu me prévenir de l'agonie de ma mère et s'en est voulu de ne pouvoir le faire, ce qui n'a pas de sens. J'ai enterré tout ça . Saumur et mon enfance, l'auberge sur la Loire avec son restaurant et ses belles chambres. L'école primaire et le collège. Le lycée... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 mars 2021

Les Disparus. Alice.

  Pendant plusieurs années, Alice vit sous une fausse identité en Allemagne, en France puis en Espagne. Puis, un jour, elle décide de retrouver  sa famille...
Posté par merlinetviviane à 18:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 mars 2021

Les Disparus. Alice. Je suis partie comme ça...

Disparaître ? Changer d'identité ? Ce n'est pas si difficile que cela. Peut-être que si on veut disparaître pour toujours, c'est difficile parce qu'il faut avoir eu une existence vraiment désastreuse. Je ne sais pas comment on fait dans ces cas-là. Je ne suis pas dans la tête d'un homme aux abois qui ne sait comment payer ses dettes et je n'ai pas ruiné ma famille. Je ne suis pas non plus une tueuse qui veut se faire oublier. Vous savez, ces infanticides monstrueux qui feront qu'on vous enfermera pour la vie et qui ne vous... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 mars 2021

Les Disparus. Alice. Quelle autre solution que de disparaître?

Je me suis vue travaillant comme une folle pour toujours revenir vers elle puisque ce besoin de recoller les morceaux était vital, chez moi. C'était vain et stupide mais si je restais là où j'étais, je serais sans cesse happée par cet intense désarroi qui me faisait toujours me présenter devant elle, qui hurlait. Je n’ai pas trouvé d’autre solution que de disparaître. J'ai repris mon travail à Chartres et un soir, au lieu de rentrer chez moi, j’ai tout abandonné. J'ai pris un train de nuit pour Paris puis ai poursuivi vers... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 mars 2021

Les Disparus. Alice. En Allemagne. Else.

Libérée de ma mère, j’ai sauvé ma peau Je suis arrivée à Cologne où j’ai décidé de m’arrêter, sans trop savoir pourquoi. J’ai rapidement trouvé des petits boulots de ménage, de serveuse. Je logeais chez une femme qui m’ayant vue dans la rue m’a proposé de m’héberger. Elle s'appelle Else Lothard et vit seule depuis longtemps avec ses quatre chats persans. Avec elle, j’ai appris à baragouiner l’allemand. Elle Avait quarante huit ans, à l'époque et avait un fils qui, ayant épousé une américaine, vivait à New York.Sans doute... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

21 mars 2021

Les Disparus. Alice. Errances.

Au bout d’un an, j'ai dit au revoir à Else. Elle avait compris, je crois, que je vivais quelque chose de compliqué mais jamais elle ne m'a dit quoi que ce soit. Elle me louait une chambre minuscule. Je réglais mon loyer et souvent je dînais avec elle. Mais il fallait avancer...Je suis revenue en France où j’ai acheté de faux papiers. Ne croyez pas que ce soit si compliqué ! Je suis devenue Christine Pelletier et me suis glissée sans le moindre regret dans cette nouvelle identité. Me cacher sans cesse, ne jamais faire... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 mars 2021

Les Disparus. Alice. Revenir.

  Je me suis prouvée que je pouvais me débrouiller Mais comment revenir ? Cela me semblait impossible de reprendre contact. J’ai fini par écrire à une voisine qui leur a parlé. Huit ans sans nouvelles ! Ils n'y croyaient plus. Pourtant,mon père est venu me chercher en Espagne. Les retrouvailles avec lui ont été heureuses. Sans elle, il était un autre homme et jouait pleinement son rôle de père. Pourtant, quand nous sommes revenus près de Chartres, tout a recommencé. Je me suis retrouvée à la case départ et cela a été... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 18:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 mars 2021

Les Disparus. Alice. Aujourd'hui.

Aujourd'hui, je pense avec gratitude à Else Lothard qui m'a accueillie des mois durant sans jamais me demander quoi que ce soit, à plusieurs de mes employeurs qui m'ont acceptée telle que j'étais quand j'étais sur la Côte, à une amie espagnole qui m'a soutenue à Madrid quand je dérivais et à mon patient thérapeute. Je pense aussi, bien sûr, à mon compagnon actuel. Il n'a jamais vu en moi quelqu'un de négatif. Il m'aime et désire que je sois heureuse.  Je me suis réconciliée avec mon père mais pas avec ma mère qui est morte... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 mars 2021

Round Here. Partie 1.

      Faiblesse ou force : te voilà, c'est la force.    Mauvais Sang Arthur Rimbaud. Une Saison en enfer
Posté par merlinetviviane à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :