07 mars 2018

George D. Celui qui meurt.Partie 1. George et la mort de A.

    8 George. Roquebrune. Décembre 2015. Des années durant, j’ai cru que la mort violente d’ A avait coupé toute relation entre nous et j’en ai horriblement souffert. J’étais un chanteur à succès dont le charme « à la fois viril et brutal » (je cite je ne sais plus quel brillant journaliste) fascinait les femmes. Je n’avais aucun effort à faire pour qu’elles se mettent à glousser, à se trémousser ou à vociférer dès que je mettais les pieds sur une scène. Les plus jeunes se mettaient devant et se... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

07 mars 2018

George D. Celui qui meurt. Partie 1. Un Noël impromptu à Nice (1)

  9 Erik. Roquebrune. Décembre 2015. J’avais neuf ans et c’était un vingt-cinq décembre au matin. Mon père nous a annoncé qu’il était malade mais comptais livrer à la maladie un combat victorieux. Je ne sais ce que les médecins lui avaient dit. En tous cas, il était confiant. Un an après, il était mort, nous laissant seuls, ma mère, mes deux sœurs et moi. C’était un homme robuste et fort, un grand travailleur. Ma mère a beaucoup pleuré. Je prenais déjà des cours de danse et ça ne lui plaisait guère, à lui. Il m’a quand même... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 14:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 mars 2018

George D. Celui qui meurt. Partie 1. Noël au Négresco (2)

  Pour sa part, le « George » en question avait l’air parfaitement à l’aise dans le jeu mondain. Il était d’une exquise simplicité mais ses manières étaient celles d’un gentleman. Il avait appris à se comporter dans le monde et, bizarrement, cet usage qu’il en avait, me le rendait presque insupportable. Quelquefois, je devais le reconnaître, cela m’arrivait avec Julian, qui était né dans une famille nantie de Boston. Soudain, je me sentais mal à l’aise comme quand par exemple je mangeais les frites avec les doigts... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 11:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 mars 2018

George D. Celui qui meurt. Partie 1. Valeria.

        10 Valeria. Roquebrune. Décembre 2015. Comment ont-ils pu faire ça ? Se promener dans un palace à Nice ? S’ils n’ont pas donné le change, on saura très vite que George Daniel est ici. J’enrage vraiment. Ils m’affirment qu’ils ont fait tout un détour pour rentrer et qu’absolument personne ne les suivait. Admettons. Mais c’est tout de même très bête ! Il y a des photos de George et de plusieurs d'entre nous sur le net. J’ai vu celles où il est à Nice avec Marjan, Nicholas, Joanna et... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 mars 2018

George D. Celui qui meurt. Partie 1. Valeria. suite

  11. Valeria. Roquebrune. Suite.  Pour ne rien arranger, Guillaume lui en voulait de lâcher Toronto et de céder aux exhortations de son « compagnon » américain qu'il considérait comme omniprésent et peu commode. Il avait signé pour le New York City ballet, ce qui avait de quoi adoucir l'amant retors mais n'avait pas lâché pour ce tournage de quatre semaines au Danemark ce qui obligeait l'Américain à le suivre...Sans compter qu'il négociait déjà pour un autre tournage ! Tenace, le bel Erik pour ce qui était de... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 mars 2018

George D. Celui qui meurt. Partie 1. Guillaume.

    12. Guillaume. Roquebrune. Janvier 2016. Au bout du compte, cet étrange séjour de Georges Daniel sur la Côte d’azur était totalement confidentiel et feutré. La presse ne s’en mêlait pas et les craintes de Valeria tombaient à l’eau.  Il y avait de quoi en être heureux et je l’étais parce que ce grand artiste renaissait littéralement de lui-même, nul ne pouvait le nier. L’homme, au quotidien, était presque humble et engendrait l’admiration. Seul, Erik m’irritait au fond, -Tu as signé pour New York !... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 mars 2018

George D. Celui qui meurt. Partie 1. Désarroi en Provence.

  George D. se réfugie sur la Côte d'Azur où le recueillent de jeunes étrangers en vacances... 13 George. Roquebrune. Janvier 2016. Quand Erik m’a trouvé à genoux dans la cour, j’avais Andy au bout du fil. Tout mon désespoir était revenu. Je l’avais joint pour me rassurer mais l’entendre a suffi à réactiver ma souffrance. En décalage avec moi, sous le soleil californien, il faisait de son mieux face à ma réapparition. Qui pouvait l’en blâmer ? Je me taisais depuis des mois…Andy… Longtemps compagnons, on avait eu des... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 mars 2018

George D. Celui qui meurt.Partie 1. L'audition de Carolyn.

  14 Carolyn. Roquebrune. Janvier 2016. Il m'a littéralement auditionnée sur «Kissing a fool », une de ses chansons. C'est un grand professionnel qui ne laisse rien au hasard. Tout a été revu : ma façon d'articuler, de bouger, de regarder le public. Il a passé sa vie à rechercher la perfection, je l'ai enfin compris. -Rien ne doit être laissé au hasard, Carolyn. Si vous avez compris cela, vous avez tout compris. Au début de ma carrière, on m'a pris pour un joli jeune homme sans cervelle qui savait faire des tubes et... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 mars 2018

George D. Celui qui meurt. Partie 1. George et Eric. Parler (1)

      A Roquebrune, le chanteur George Daniel, cherche à se rapprocher du danseur Eric. Choc générationnel mais belles confidences... 15 Erik. Roquebrune. Janvier 2016. Il n'y avait plus à reculer. Il voulait me parler, c’est clair. Je ne pouvais pas me dérober plus longtemps. Dans l’annexe, Valeria et Nicholas avaient installé un home cinéma  pour que ceux qui le souhaitaient puissent voir toutes sortes de films. Sachant que je l’y trouverai, j’y suis allé et ai pris en route « Les Parapluies de... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 mars 2018

George D. Celui qui meurt. Partie 1. Eric et George : parler.(2)

    A Roquebrune, George Daniel cherche à raconter les chocs de sa vie à Eric, un jeune danseur...   Il est resté très droit, les bras le long du corps et je l’ai senti se raidir. Il redevenait l’homme de la crique, ce lui qui, hors de lui-même, allait se jeter à l’eau…Il était aussi l’être fantomatique des premiers jours dans la villa… Alors, toute agressivité m’a quitté. La danse fait qu’on aborde bien des rôles comme celui du prince mélancolique du Lac des cygnes ou encore celui du Jeune homme et la Mort.... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :