08 avril 2017

Clive, le Vengeur: Erik sur scène. Adoration.

  Voilà, c’était lui, Erik Anderson et ça soupirait d’aise autour de moi, ça se grattait discrètement la gorge, ça bougeait sur son siège tandis qu’il dansait. Il était aérien, totalement. Et je commençais à comprendre l’insistance de mon affreuse et vieille voisine à le voir danser, lui. Parce qu’on a beau ne pas être un grand connaisseur, quand quelqu’un monopolise à ce point l’attention et qu’on a d’yeux que pour lui, ça s’appelle du charisme. Et le charisme, à un niveau aussi technique de danse, ça ne tient pas deux... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 08:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 avril 2017

Clive, le Vengeur: Les présentations sont faites ?

  Je vais lui dire mes impressions au téléphone, j’ai pensé mais lui, non, ça ne lui convenait pas. Il m’a invité à prendre un verre et cette fois, j’ai eu droit  au Rose Club de l’hôtel Plaza, sur la cinquième avenue. C’était à peu près aussi luxueux et guindé que le premier bar mais je risquais d’avoir du mal à changer ses habitudes… Il portait un superbe costume – du sur mesure- et, avec cela, une écharpe en cashmere rouge sur une chemise blanche. Ce devait être l’idée qu’il se faisait de la décontraction. Moi, j’étais... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 18:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 avril 2017

Clive, le Vengeur. Conseillez-moi, monsieur Barney...

  Il avait décidé de dîner, ce qui signifiait que je dînais aussi. Le serveur nous avait remis les menus. Chaque plat, si modeste fut-il, avait un prix astronomique pour moi. Comment « Erik le simple » s’était-il accommodé d’un snob pareil ? -  Conseillez-moi, monsieur Barney. -  Avec plaisir. Les viandes sont exquises. Prenez le tournedos. - Je prends le tournedos. A nouveau, son regard était sur moi. Il n’était pas dur cette fois mais appréciateur. Il m’évaluait et ça collait avec ce qu’il... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 18:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 mars 2017

Clive, le Vengeur. Découvrir Erik. L'exposition d'Arno Guthrie.

Début janvier, il a téléphoné. Les fêtes étaient passées. Pour Noël, on avait vu un spectacle de chansons traditionnelles, un truc dans notre quartier. C’était plutôt amusant mais loin des splendeurs du New York City ballet. J’avais lu discrètement ce qui avait été écrit sur le spectacle. La critique ne l’avait pas beaucoup aimé mais lui, par contre, recueillait tous les suffrages. J’ai pensé à lui, j’ai revu son beau visage…Comme ça déclenchait en moi une violente tension intérieure, j’ai préféré recommencer à m’interroger sur la... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 mars 2017

Clive, le Vengeur. Erik se rend à une exposition...Soyez vigilant.

       Clive obéit à l'étrange Julian Barney avec lequel il a conclu un marché. Il doit approcher Erik, l'amant récalcitrant. C'est une proie difficile, au charme total.  -  Vous avez aimé cette exposition ? Il a souri légèrement. - Non. Je suis trop naïf. Je suis abonné à une revue d’avant-garde et chaque mois, ils mettent en avant un artiste qui mérite d’être reconnu. Quelquefois, je les trouve judicieux mais là, non. Je me suis fait avoir. -  Ah… - Et vous, vous avez aimé ? -... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 mars 2017

Clive, le Vengeur. Je n'ai jamais renoncé...

  Il a souri mais il n’a pas ri. J’ai enfoncé le clou. -  A quoi n’avez-vous jamais renoncé ? -  A danser. C’était dit et tout se nouait. Je ferais ce que Barney avait dit. Je coucherais avec lui encore et encore parce que je ne pouvais pas résister à tant de lumière. - Danser ? Euh, quel style ? - Je suis danseur classique. -  A New York ? -  Au New York City ballet. Vous y allez de temps à autre ? -  Non. Pourtant, je devrais. En fait, ma fille de quinze ans est... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 mars 2017

Clive, le Vengeur. Parler de la danse. Pour Carolyn.

  L’espace d’un instant, il m’a détaillé puis il a paru peser le pour et le contre. Mon cœur battait la chamade et l’attente m’a paru interminable. -  En fait, vous voulez que je parle avec elle de la danse…Et vous, vous serez là… -  Ben oui… Je lui ai tendu ma carte. Il y avait les deux numéros : le travail et la maison. Il est resté sibyllin, la tête baissée, continuant d’hésiter. Il fallait insister, en remettre une couche : je l’ai fait. - Allez, c’est pas  rien quand même de vous... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 mars 2017

Clive, le Vengeur. Erik au restaurant avec Clive et Carolyn. Imbroglio.

  Avec l'autre, il mangeait "raffiné" et avec moi, il se bourrait de frites en se léchant les doigts ! Curieux comme il était adaptable. Globalement, ça se passait bien. Carolyn lui inspirait de la sympathie. Il lui suggérait de changer d’école de danse. Celles qu’il conseillait coûtaient bonbon mais moi, je voulais pas avoir l’air de le contredire, alors, j’opinais du chef. Tenter sa chance, ah oui, oui ; passer des auditions, ah ben clair…Et savoir que ça devait de toute façon être drastique à un moment ou à un... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 17:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 mars 2017

Clive, le Vengeur. Qu'est-ce qui vous arrive, Clive ?

Non, ce qui m’embêtait, c’était comment j’allais faire. Ok, il me percevait comme « éventuel » mais il devait « mordre la poussière » suivant l’expression du Bostonien pète-sec.  Fallait que ça le blesse de découvrir un autre visage de moi. Et donc, il fallait qu’un lien se soit créé, même si le motif de nos rencontres était anecdotique au départ. Et le lien, on ferait comment ? Parce qu’à y bien regarder, il était pas du genre très abordable, le joli garçon… Et pour finir, je l’ai eu, mon revers de... [Lire la suite]
09 mars 2017

Clive, le Vengeur: Barney parle de George Balanchine.

   Il m’a regardé avec l’air de quelqu’un qui a tout compris puis il m’a bluffé.-  Je vais vous raconter la vie de Georges Balanchine.-  De…de quoi ?-  On va prendre un whisky avant, d’accord ?-  Ben…L’instant d’après, il s’attaquait déjà à son sujet.- George Balanchine, bon je vais vous dire : c’est un chorégraphe mais aussi un danseur et un acteur russe, d’origine géorgienne. Notez qu’il a aussi été réalisateur. Il est  né... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 17:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :