20 juin 2019

SÉVÈRE ET NUIT 26. Une femme épousée.

Ce fut mon premier contact avec elle et le second eut lieu deux mois plus tard. Ensuite, nous nous rencontrâmes régulièrement toujours avec des amis. Puis les choses devinrent plus intimes. Diane était réservée et c’était là une surprise. Quand on la voyait, on pensait que sa minceur et sa beauté lui donneraient de l’abattage or, on découvrait que loin d’en faire des motifs de succès, elle tentait de les mettre de côté. Elle était mince naturellement et je ne l’ai jamais vu accorder à son corps une attention extrême. Elle était la... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 17:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

20 juin 2019

SÉVÈRE ET NUIT 26. Diane et Bertrand. Un mariage ancien.

    C’était là le terrain d’une entente et d’un mariage. Nous le comprîmes. Je l’épousai. L’avoir fait me remplit toujours d’aise même si ce mariage est défait. Il aura duré longtemps puisque nous étant épousés à trente ans, nous nous séparâmes quand nous en avions quarante-six. Une chose est sûre : aucun des deux ne partit pour un autre. Les années passées ensemble avaient sans doute eu raison de nous : nous nous connaissions trop. Nous n’avions pas d’enfant. Diane ne pouvait en avoir. Quand d’autres femmes... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 17:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
20 juin 2019

SÉVÈRE ET NUIT 26. Anna chez Bertrand. Réclusion acceptée ?

2. Prisonnière Un soir, il y a presque deux ans, Anna Destien arriva chez moi et devint Nuit 26. Plusieurs mois durant, elle fut recluse et l’accepta. Dire qu’elle en fut joyeuse serait mentir. Le reste du temps, elle sortit. Jamais seule. J’étais là, toujours. Nuit, devenue mon esclave, fut livrée à d’autres autant qu’à elle-même. Elle avait au début une parole mais celle-ci se perdit. Elle abandonna, du reste, toute préséance en s’abandonnant elle-même. Je ne crois pas qu’elle en souffrît comme on peut souffrir d’une... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 juin 2019

SÉVÈRE ET NUIT 26. L'appartement de Bertrand.

      -Mets-toi nue et attends. Elle ôta le manteau d’hiver bien coupé, la jolie robe brune qu’elle portait et resta un moment en sous-vêtements. Sans proférer une parole, elle défit l’attache du beau soutien-gorge incrusté de dentelle noire et enleva la culotte haute assortie, que je lui avais offerts. Elle frissonna mais resta coite tandis que je m’écartai d’elle pour aller dans un secrétaire prendre un objet : c’était un beau collier de cuir, bien large et habilement travaillé. Il y avait là un tressage... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 juin 2019

SÉVÈRE ET NUIT 26. Nuit dans la maison.

-Nuit, tu vas vivre ici. Je vais te laisser bientôt et te donner un exercice. Je viendrai le prendre dans deux heures. De ce que tu m’auras répondu dépendra ton sort. Tu vivras beaucoup ici le jour et sera quelquefois au salon, pour mon plaisir. La plupart des pièces de cette maison te sont interdites. Une partie de ma vie te sera parallèle. Si des amis viennent, tu devras rester silencieuse dans l’espace que je t’ai réservé. Si des ouvriers font une quelconque réparation, il en sera de même. Tu as compris ?Elle hocha la... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 juin 2019

SÉVÈRE ET NUIT 26. Un programme redoutable.

3. Dilatée. Dangle-Defort a pris sous sa coupe une femme mature dont il fait sa soumise. Consentante, celle-ci passe par diverses phases d'un apprentissage sinon complexe du moins éreintant.  Le programme que je lui avais présenté avec dureté fut très vite mis en pratique. Je possédai déjà un lot d’objets dont j’avais fait pendant certaines périodes un usage intensif. Je complétai ma collection en flânant la soir dans des boutiques proposant ce type de produits et en complétant mes achats sur internet. Je ne suis pas un... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 juin 2019

SÉVÈRE ET NUIT 26. Des films édifiants...

Compte tenu du ton que j’avais employé avec elle quand elle était réduite à l’état de domestique (encore que ce mot…), elle avait de quoi être stupéfaite que je fusse si encourageant. Son regard, que j’entrevis, était brillant de joie. Je poursuivi. Je fis basculai le fauteuil de façon à ce qu’elle se retrouvât presque allongée et je retirai d’elle les objets que j’y avais introduits pour mettre en place de plus gros. Elle les supporta bien et continuant de m’offrir un visage un peu fermé, elle parut heureuse de revenir à une... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 juin 2019

SÉVÈRE ET NUIT 26. Nuit 26 et O.

Vous allez sourire : quand on se voyait dans le studio prêté par cet homme qui avait les mêmes goûts que moi, elle s’était déjà livrée à de jolies gâteries sans que j’en aie souligné la qualité. C’est vrai mais là, c’était différent. Comme exaltée par les deux périodes contradictoires que je lui avais fait vivre, elle suça autrement mieux. Sa langue tantôt douce, tantôt râpeuse s’attarda sur mon gland pour aller flatter mes testicules avant de revenir à ses premières amours. Elle salivait, elle m’humidifiait. Jamais, elle ne se... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 juin 2019

SÉVÈRE ET NUIT 26. Objets et pénétration.

Un jour, je décidai qu’il était temps. Je me munis d’un énorme gode et ayant conduit Nuit dans la pièce secrète par les moyens habituels, je la fis s’allonger complètement sur le fauteuil et relever haut les cuisses. Ce fut comme une initiation : Je présentai à Nuit un objet qui par sa taille et sa couleur l’effraya. Elle gémit et ferma les yeux, attendant un supplice. Quand j’eus approché de sa belle fente épilée le grand sexe noir, elle frémit craignant le mal ; j’enfonçai un peu. Elle changea. Ce fut un merveilleux... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 juin 2019

SEVERE ET NUIT 26. Longs apprentissages.

4. Pénétrée Je sais ce que vous penserez : j’avais avec elle un étrange mode de fonctionnement. La pénétrer avec des simulacres de pénis en latex ou en verre et s’abstenir de tout « vrais contacts » !  Il faut être malsain, aimer gruger l’autre ou encore avoir des doutes sur ses propres capacités érotiques…Évidemment, on peut, à l’infini, discourir, surtout quand on n’y connaît rien… Anna devenue Nuit à la fois parce qu’elle aimait les heures où règnent la lune, les ténèbres et la fraîcheur et parce... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :