15 janvier 2018

Les hommes et leur mère

Ecrit de France-ELLE       LES HOMMES ET LEUR MERE/PETITS ECRITS      
Posté par merlinetviviane à 11:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 janvier 2018

Les hommes et leur mère : Louis Desruelle.

    LOUIS DESRUELLE : CELUI DONT LA MERE EST MORTE BRUTALEMENT...   Je n’avais jamais rêvé d’elle, jamais. Ou du moins c’était il y a si longtemps. On dit toujours que ce qu’on ne veut pas voir dans sa propre vie vous saute aux yeux un jour lors d’un voyage, d’une dispute, d’une réunion familiale ou encore d’un deuil difficile à faire. Mais je n’ai que du bonheur quand je suis à l’étranger, ce qui arrive souvent vu que mon travail m’y astreint. Je me dispute quelquefois avec Anna et Alexandre son fils parce qu’il... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 janvier 2018

Les hommes et leur mère : Louis Desruelle.

    Mais j’ai fini par rêver d’elle. A Boston. Elle était jeune évidemment et très jolie évidemment. Elle portait une robe rouge très couture et elle était bien maquillée. Elle me regardait par-delà les années et elle faisait un signe de la main. Ça aurait dû être un au revoir nostalgique mais non, malheureusement, c’était un salut cordial, un bonjour, une reprise de contact. Elle était dans un très beau salon. Je me souviens, oui. Un canapé en cuir blanc, une table basse, des statuettes précieuses et des fleurs, de... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 janvier 2018

Les hommes et leur mère : Louis Desruelle.

    Et il y avait d’autres songes. J’aimais ceux qui étaient pleins d’intermittences : au milieu de scènes presque cinématographiques, venaient des images incongrues de peluches, de cadres dorés avec photos d’enfant, de jeunes filles en maillot de bain, de vieux chasseurs et de satyres. Tout s’emmêlait. Le fil incohérent était splendide et, au réveil, ignoré. Je ne décodais pas bien ce qu’elle faisait là-dedans mais elle apparaissait toujours. Tantôt gaie, tantôt triste. Toujours, pleine de vie. Ces rêves-là ont... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 janvier 2018

Les hommes et leur mère : Pierre Fieschi.

      PIERRE FIESCHI CELUI DONT LA MERE EST MALADE Elle va se faire opérer demain, c’était prévu bien sûr, mais ça me fait quelque chose. Elle a senti une petite grosseur dans le sein gauche, il y a quelques mois, en faisant sa toilette et elle a consulté. Le docteur Fontaine ; je dirai même plus l’éternel, l’immuable docteur Fontaine, celui non de mon enfance, car je ne suis pas si jeune, mais de mon adolescence ; celui à qui je confiais les lourdeurs familiales et les premières et délectables... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 10:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 janvier 2018

Les hommes et leur mère : Guillaume Mercantour.

  GUILLAUME MERCANTOUR CELUI QUI AIME LA FETE DES MERES   Je vais certainement vous surprendre mais j’adore la Fête des mères. Et non seulement j’adore cette fête mais je proclame son importance, pour moi bien sûr mais pour tous. Vous allez me répondre, en lecteur avisé et indulgent, que c’est une célébration qui, même pas si ancienne, a une légitimité ; qu’elle n’est pas mercantile comme Noël où offrir des cadeaux à des enfants, qu’ils soient vos rejetons ou ceux de membres de votre famille, relève plus du diktat... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 10:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 janvier 2018

Les hommes et leurs mères : Aurélien Bastide.

    AURELIEN BASTIDE LE FILS DE LA FEMME POUPEE     Elle est comédienne, enfin elle l’était car elle a pas mal d’argent maintenant et ne tourne plus guère. Naguère, elle avait des premiers rôles dans des films qui repassent à la télé, ce qui signifie donc qu’ils devaient être importants. Elle avait des choses à faire au théâtre et les faisait bien à ce que j’ai compris. Maintenant, elle apparaît quelquefois au cinéma dans des emplois nouveaux mais secondaires. Comme le « quelquefois » signifie... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 janvier 2018

Les hommes et leurs mères : Emmanuel Bastiani.

  EMMANUEL BASTIANI Celui qui défend les mères   Il y a vraiment une chose à laquelle je ne comprends rien. Je sais le mot « chose » est à éviter quand on écrit un texte ; il n’est pas très littéraire et c’est un fourre-tout malcommode qui peut vous jouer des tours. Mais, je n’en trouve pas d’autre. De toute façon, je ne suis pas un littéraire et les mots vagues ne me dérangent pas, dès que je suis sorti du cadre de ma profession. Alors, je reprends : Il y a une « chose » qui... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 décembre 2017

Roland, Julien et les autres : fréquenter des prostituées.

  Ecrits de France-ELLE   HOMMES ET PROSTITUEES : DERRIERE LES MOTS      
Posté par merlinetviviane à 11:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 décembre 2017

Roland Desaistre, le Toulousain...

  Roland Desaistre a eu soixante ans cette année. Il vit dans la banlieue de Bordeaux, dont il n'est pas originaire  mais aime Toulouse, sa ville. Voila plusieurs années qu'il a mis sur pied, un service de livraison de repas dans les hôpitaux, les maisons de retraite et les écoles de son département d'adoption. A l'époque où il a eu l'idée de ce type d'entreprises, il a fait figure de novateur inexpérimenté. Maintenant, tout marche très bien pour lui et on le jalouse d'autant qu'il fournit et depuis longtemps des... [Lire la suite]