07 mars 2018

George D. Celui qui meurt. Partie 1. Guillaume.

    12. Guillaume. Roquebrune. Janvier 2016. Au bout du compte, cet étrange séjour de Georges Daniel sur la Côte d’azur était totalement confidentiel et feutré. La presse ne s’en mêlait pas et les craintes de Valeria tombaient à l’eau.  Il y avait de quoi en être heureux et je l’étais parce que ce grand artiste renaissait littéralement de lui-même, nul ne pouvait le nier. L’homme, au quotidien, était presque humble et engendrait l’admiration. Seul, Erik m’irritait au fond, -Tu as signé pour New York !... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 mars 2018

George D. Celui qui meurt. Partie 1. Désarroi en Provence.

  George D. se réfugie sur la Côte d'Azur où le recueillent de jeunes étrangers en vacances... 13 George. Roquebrune. Janvier 2016. Quand Erik m’a trouvé à genoux dans la cour, j’avais Andy au bout du fil. Tout mon désespoir était revenu. Je l’avais joint pour me rassurer mais l’entendre a suffi à réactiver ma souffrance. En décalage avec moi, sous le soleil californien, il faisait de son mieux face à ma réapparition. Qui pouvait l’en blâmer ? Je me taisais depuis des mois…Andy… Longtemps compagnons, on avait eu des... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 mars 2018

George D. Celui qui meurt.Partie 1. L'audition de Carolyn.

  14 Carolyn. Roquebrune. Janvier 2016. Il m'a littéralement auditionnée sur «Kissing a fool », une de ses chansons. C'est un grand professionnel qui ne laisse rien au hasard. Tout a été revu : ma façon d'articuler, de bouger, de regarder le public. Il a passé sa vie à rechercher la perfection, je l'ai enfin compris. -Rien ne doit être laissé au hasard, Carolyn. Si vous avez compris cela, vous avez tout compris. Au début de ma carrière, on m'a pris pour un joli jeune homme sans cervelle qui savait faire des tubes et... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
05 mars 2018

George D. Celui qui meurt. Partie 1. George et Eric. Parler (1)

      A Roquebrune, le chanteur George Daniel, cherche à se rapprocher du danseur Eric. Choc générationnel mais belles confidences... 15 Erik. Roquebrune. Janvier 2016. Il n'y avait plus à reculer. Il voulait me parler, c’est clair. Je ne pouvais pas me dérober plus longtemps. Dans l’annexe, Valeria et Nicholas avaient installé un home cinéma  pour que ceux qui le souhaitaient puissent voir toutes sortes de films. Sachant que je l’y trouverai, j’y suis allé et ai pris en route « Les Parapluies de... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
05 mars 2018

George D. Celui qui meurt. Partie 1. Eric et George : parler.(2)

    A Roquebrune, George Daniel cherche à raconter les chocs de sa vie à Eric, un jeune danseur...   Il est resté très droit, les bras le long du corps et je l’ai senti se raidir. Il redevenait l’homme de la crique, ce lui qui, hors de lui-même, allait se jeter à l’eau…Il était aussi l’être fantomatique des premiers jours dans la villa… Alors, toute agressivité m’a quitté. La danse fait qu’on aborde bien des rôles comme celui du prince mélancolique du Lac des cygnes ou encore celui du Jeune homme et la Mort.... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 février 2018

George D. Celui qui meurt. Partie 1. Séduire...

    16 George. Roquebrune. Janvier 2016. Vers quatre heures du matin, je n'y ai plus tenu. Je me suis succinctement habillé et me suis présenté à sa porte. Je ne sais pourquoi j'avais imaginé qu'il se serait barricadé comme un petit enfant à qui on demande de n'ouvrir à personne en l'absence de ses parents. Il n'en était rien. Je suis entré sans encombre dans une pièce pleine de pénombre mais non obscure et ai refermé la porte à clé. Il dormait à poings fermés. Je me suis dénudé et ai ouvert les draps. Il avait une... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22 février 2018

George D. Celui qui meurt.Partie 1. Fin de vacances.

    Le temps dans la villa va se clotûrer. C'est le temps des derniers échanges des au revoir et de l'espoir. Je me suis surpris à penser à un monde plus clément. Jeune, je pensais que le ciel pouvait attendre car la terre était belle. Je pensais ne jamais prier mais c’était faux. Je j'avais fait à ma façon des années durant. J’avais « demandé » la célébrité, « supplié » pour qu’on m’envoie quelqu’un à aimer, « pleuré » pour qu’A. Reste envie puis qu’Andy ne se sépare pas de moi. Et enfin,... [Lire la suite]
22 février 2018

George D. Celui qui meurt.Deuxième partie.

    Seconde partie Changer, chanter  Je disais que l'amour était une chose magnifique  Je disais que l'amour nous protégerait des peines Avais-je connu cela ? Avais-je connu cela ? Je te consacrerais bien toute ma vie Mais te perdre, me fendrait comme une lame Alors je n'ose pas Non, je n'ose pas   A Different corner
Posté par merlinetviviane à 16:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 février 2018

George D. Celui qui meurt. Partie 2. Retour à Londres.

      De retour à Londres après son étrange périple dans le sud de la France, George Daniel retrouve une inspiration qui l'avait désertée... George D. A l’aéroport de Londres, il y avait des journalistes mais j’étais, cette fois, armé pour les recevoir. Leurs questions se sont tout de suite orientées sur ma prétendue fuite. Etais-je vraiment parti pour la France sans but précis, comme on l’avait murmuré ? Non, bien sûr que non, j’avais un projet précis. Je n’ai évidemment pas dit la vérité. J’ai dit que... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 février 2018

George D. Celui qui meurt.Partie 2. Erik à Londres (1)

  J’ai donc passé plusieurs semaines ainsi, travaillant sans cesse et sortant peu. Je n’étais tout de même pas assez obtus pour ne pas ouvrir mon ordinateur et lire ce qu’on m’écrivait. De cette étrange période de ma vie, à Roquebrune, il me restait des liens tangibles. Nicolas, l’Anglais, m’a contacté en premier. Je lui avais promis mon aide et j’ai tenu parole. Je l’ai invité à une soirée privée et l’ai présenté à des musiciens et à des producteurs. J’étais sûr de ce que je faisais et mes recommandations ont atteint leurs... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,