09 décembre 2017

Sévère et Anna D. Partie 1. Jeunesse de Monsieur (2)

Je crois que c’est à Paris, alors que j’étais un peu plus âgé, que le goût m’est venu d’infliger des supplices. Très rapidement, j’ai fait ce que j’ai pu. Vous savez, les jeux d’enfants peuvent être pernicieux. A mon époque, on jouait aux cow- boys et aux indiens. Pensez un peu ! Il fallait courir après des ennemis du même âge que nous mais de l’autre bord. Ils se vêtaient de pyjamas rouges, se peignaient le visage avec des fards gras ou des crayons de maquillage et se piquaient des plumes dans les cheveux. Il n’était pas... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 décembre 2017

Sévère et Anna D. Partie 1. Jeunesse de Monsieur (3)

      J’avais onze, douze  ans. Je savais, je savais déjà. Il est bon de guetter une proie, de lui donner l’illusion qu’elle a une marge de manœuvre et de lui faire perdre cette illusion. Enfant, on trouve des subterfuges : tu as oublié de prévenir un tel, tu ne sais pas ton mot de passe, tu as perdu ton sauf-conduit, tu t’es écarté des autres.  Tu seras puni : tu resteras attaché, tu devras parler de gré ou de force. Et ainsi de suite. Un jour, j’ai su que mon enfance était finie. Une... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 14:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 décembre 2017

Sévère et Anna D. Partie 1. Sophie Gomez-Lafitte (1)

Toujours protégé par mon apparence charmante, mon aura d’élève brillant et ma bonne éducation, je demeurai l’adolescent qu’on invitait facilement et dont il aurait été difficile de deviner les turpitudes. Cependant, je cherchais quelqu’un dont les mœurs fussent corrompus, pas dans le sens de Juliette qui est là pour séduire, s’emparer et dilapider, mais dans le sens de l’abaissement et du service. Car c’est moi qui voulais dilapider… Je finis par la trouver, la jeune femme que je cherchais et je fus très surpris de la rencontrer là... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 14:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 décembre 2017

Sévère et Anna D. Partie 1. Sophie Gomez-Laffite (3)

Adroitement, elle me le fit savoir trois ans plus tard alors que la croisai dans Paris. Enveloppée dans un grand manteau dont elle avait relevé le col, elle marchait vite et je la bousculai Place des Vosges.  Elle était dans ses pensées, moi dans les miennes : nous nous reconnûmes brutalement. -Oh, dis-je, Sophie ! Que deviens-tu ? -Je suis en licence de lettres classiques. Et toi ? - HEC… - Ah ce genre -là. Enfin, façon de dire… Je la regardai avec curiosité, attendant manifestement sur un autre... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 13:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 décembre 2017

Sévère et Anna D. Partie 1. Sophie Gomez-Lafitte (2)

Je vins la voir. Sa grand-mère lisait dans une autre pièce dont elle ne sortit pas. Je la fis retirer son corsage et la laissai un moment en soutien- gorge à m’écouter la commenter et l’humilier. Mes paroles la faisaient rougir de telle façon qu’elle baissait les yeux. Je m’entends encore lui dire : - « Tu as vraiment de très gros seins. Tu sais, dans ton cas, on peut parler de mamelles ! » J’ajoutai : -Que dois-je faire de seins pareils ? Ils sont presque difformes ! Tu veux que je les touche,... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 13:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 décembre 2017

Sévère et Anna D. Partie 1. Une vie trop simple. (1)

  Cadrages : Anna   Elle me dit être contente quand de nouveau, je pus lui parler au téléphone.  Elle adorait Paris et son stage se déroulait très bien. En outre, elle avait une bonne nouvelle à m’annoncer. Au téléphone, elle avait cette même voix jeune et rieuse qui faisait oublier ce pourquoi nous nous nous étions joints. - J’ai de bonnes nouvelles ! - Quelles sont-elles ? - Tout d’abord, vous savez, j’ai l’appartement pour moi toute seule. Mon amie va rejoindre son nouvel amant, petit ami,... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 13:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 décembre 2017

Sévère et Anna D. Partie 1. Une vie trop simple (2)

     Elle avait écrit que  brune et mature, elle cherchait des amours qui sortaient des sentiers battus et qu’elle se sentait transportée de joie à l’idée de rencontrer un être « fantasque, dur et autoritaire » qui saurait la guider et la faire obéir. C’était ses mots, pas les miens. Elle disait clairement ce qui ne lui conviendrait pas et ce vers quoi elle tendait… Discuter avec elle montrait bien qu’elle était assez néophyte et ignorait bien des pratiques, tout en en ayant probablement le goût.... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 12:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 décembre 2017

Sévère et Anna D. Partie 1. Une vie trop simple (3)

    Elle avait, en effet, transformé le décor d’une chambre en changeant la couleur des rideaux et du dessus de lit et en retirant toutes les décorations qu’elles soient murales ou autre. Elle avait enlevé un miroir aussi. Ce n’était pas le décor neutre et un peu sévère vers lequel elle tendait mais elle estimait avoir créé un espace plus rigoureux. Je notais qu’il régnait là un parfum d’austérité et cela ne me déplut pas. Je notais aussi qu’elle ne manifesta pas d’émotion particulière quand j’observai ce décor et... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 12:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 décembre 2017

Sévère et Anna D. Partie 1. De nombreux amants...

Elle avait quarante- huit ans maintenant. Ils avaient passé une quinzaine d’années ensemble. Elle ne voulait pour l’instant parler ni des moments intenses de bonheur ni des crises qu’ils avaient eus. Tout était encore difficile. Ce qu’elle pouvait dire c’est qu’elle avait eu, deux ans durant, le sentiment d’étouffer et qu’elle était heureuse de ne plus le voir. Le reste, elle le gardait pour elle. Je hochai la tête en l’écoutant. Tout cela, c’était bien mais ça ne me donnait pas mon compte. Une femme comme ça ne pouvait avoir mis... [Lire la suite]
09 décembre 2017

Sévère et Anna D. Partie 1. Une femme négligente...

Cours, jardins Et intérieurs  Je la revis plusieurs fois en extérieur et lui fis expérimenter ce doux mélange de plaisir et de honte que de toute évidence elle aimait. Elle avait opté pour une mise simple, presque dépouillée et je lui en fis des commentaires quand je la vis. La première fois, elle m’attendit sur un banc au Luxembourg et je la complimentai non sans ironie de la jupe bleu-foncé qu’elle avait choisie ; elle était à godets et lui arrivait aux genoux. C’était, il faut bien le dire, un vêtement assez laid et... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 11:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :