27 novembre 2022

Clive, le Vengeur. Partie 4. Clive et Kirsten. Littérature américaine.

    Clive Dorwel retrouve Kristen qui était avec lui au lycée. Revenue à Newark après l'echec de son mariage, elle tient une librairie : Comme j’y retournais à la librairie, j’ai dit à Kristen de m’aider à me cultiver un peu…Toujours pleine de tact, elle a fait mine de chercher tandis que je me ruais au rayon enfant. Elle a eu un sourire indulgent et a remis en place un livre de comptines que je brandissais. Elle m’a guidé vers un autre rayon. - Le monde selon Garp ou Hotel New Hampshire…Tiens, prends le second… ... [Lire la suite]

27 novembre 2022

Clive, le Vengeur. Partie 4. Clive et Kirsten. Des vies différentes...

  Clive Dorwell, américain fûté qui vend des polices d'assurance, retrouve sur sa route une amie de jeunesse, Kistern. Celle-ci a monté une librairie à Newark. Clive est lourd d'une histoire de moeurs qui l'a meurtri mais il ne veut rien dire à une femme qu'il estime pure... Un jour, elle m’a surpris en me disant qu’elle m’avait toujours considéré comme quelqu’un de bien et que le fait que nous ne nous soyons pas vus des années durant lui avait paru tout à fait judicieux. Après tout, elle n’était qu’une jeune fille de... [Lire la suite]
27 novembre 2022

Clive, le Vengeur. Partie 4.Clive et Kirsten. Julian Barney évoqué.

  Kirsten, l'amie de Clive, est celle qui lui a fait découvrir l'opéra et la danse classique. Elle a ouvert à Newark, ville de leur jeunesse, une librairie où Julian Barney envoie une collaboratrice présenter un ouvrage d'art qu'il vient d'écrire et des costumes : Elle a voulu m'offrir le livre et j'ai dit non un peu vite. J'ai essayé de la divertir pour qu'elle ne sente pas ma gêne. Seulement, elle était maligne... -Tu le fais venir ici ? -Mais non, voyons, c’est une vraie référence ! Un décorateur de sa stature... [Lire la suite]
27 novembre 2022

Clive, le Vengeur. Partie 4. Clive et ses confessions.

  Clive ne peut sortir indemme de la conversation qu'il a avec Kirsten, son amie de jeunesse. Ce qu'il a fait subir à Erik est impardonnable. Morale, elle le lui dit.... J’ai parlé. Elle ne m’a jamais coupé la parole. Je croyais la regarder mais je ne le faisais pas vraiment car à la fin de ma longue prise de parole, j’ai vu qu’elle retenait ses larmes. Elle avait fini sa tisane et elle regardait ses mains très blanches posées sur ses genoux, maintenant que j’avais pris conscience de son émotion. - As-tu conscience de la... [Lire la suite]