noirrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

R-12

Le Maître peut se servir de sa soumise sexuellement à sa guise, quand il le désire. Elle sera de temps à autre attachée dans une position pas trop confortable mais laissant ses différents orifices à portée de son Guide.

L'introduction de divers objets en elle ou le port de bijoux intime, peut être envisagée pour le plaisir du Dominant qui se montrera heureux de savoir sa soumise ainsi possédée et parée en permanence, le jour comme la nuit et à tout moment.

Par contre, il est expressément accepté par la soumise qu'aucun plaisir sexuel, même la masturbation, n'est acceptable sans le consentement et même plus, sans qu'il ne soit de l'initiative de celui-ci.

Le plaisir sexuel de la soumise est strictement contrôlé par le Dominant. Tout orgasme de la soumise non autorisé ou constaté verra la mise en place se punitions sévères.

 

R-13

La soumise proposera volontairement à son Dominant l’examen intime et la saisie de la température de chacun de ces orifices. L’examen intime de la bouche, du vagin et de l’anus de la soumise, devra au minimum être contrôlé une fois par jour.

La procédure à suivre qui s'associe à un examen gynécologique, sera défini par le

Guide et accepté naturellement et sans restriction par la soumise.

La température du vagin et de l’anus de la soumise serons pris seront pris à heures régulières. Les résultats des examens intimes seront notés dans un registre.

Tout manquement à cette règle sera sévèrement puni.

dominant

 

Pourtant, je la déconcertai. Je le vis quand elle lut les lignes suivantes :

 R-14

Les jours des menstruations de la soumise, celle-ci en informera son Dominant et maintiendra son orifice anal lubrifié par un produit adéquat, de façon à ce que celui-ci soit pénétrable à chaque instant sans effort pour celui-ci. Il pourra ainsi disposer indifféremment de la bouche ou de l'anus de sa soumise tant que celle-ci sera indisponible sur le plan vaginal ; bien sûr, si le Dominant prend plaisir à posséder sa soumise durant cette période, il pourra en disposer à sa guise et cela, même si la soumise goûte peu les pratiques sexuelles pendant la période de ses menstruations.

Les jours des menstruations de la soumise, les serviettes hygiéniques seront conservés chaque jour par la soumise afin d’examen ultérieur par celui qui guide la soumise : à cet effet, celle-ci disposera d’un sac adéquat réservé à cet effet dans sa résidence, dans son sac à main ou son manteau. Volontairement la soumise présentera les serviettes hygiéniques chaque soir avant de se coucher à son Guide.

 

Elle fut très troublée par la découverte de l’article suivant...