PARTIE

Je me suis prouvée que je pouvais me débrouiller

Mais comment revenir ? Cela me semblait impossible de reprendre contact. J’ai fini par écrire à une voisine qui leur a parlé. Huit ans sans nouvelles ! Ils n'y croyaient plus. Pourtant,mon père est venu me chercher en Espagne. Les retrouvailles avec lui ont été heureuses. Sans elle, il était un autre homme et jouait pleinement son rôle de père. Pourtant, quand nous sommes revenus près de Chartres, tout a recommencé. Je me suis retrouvée à la case départ et cela a été épouvantable. Ma mère m’en voulait toujours et comme, en plus de me jeter ma longue absence à la figure, elle se remettait à me reprocher ma naissance, notre relation s'est encore détériorée. Je suis donc repartie dans le sud de la France après m’être soignée. Je n’ai pas repris le cours de ma vie, là où je l’avais laissé cinq ans plus tôt car j'ai décidé de changer. A Cannes,j’ai retrouvé un travail, repris un appartement et suivi une psychothérapie. Les années ont passé. A trente deux ans, je me suis mariée et je suis mère.