ill_3156070_4edc_560580

 

 

En 1981, George qui avait définitivement enterré son prénom grec, se montrait battant. Il avait pris suffisamment de cours pour être un guitariste plutôt bon, et il avait enchaîné les professeurs de chants. Il avait gagné en puissance et articulait bien. Kyriakos n'entendait plus parler de l'école de styliste londonienne à laquelle son fils s'était intéressé un temps et il semblait bien qu'il s'orientait vers une carrière musicale.Auteur-compositeur-interprète...Oui, il y en a bien qui atteignait des sommets avec ça et faisait de l'argent mais son Georgios ? Pour l'instant , chaque fois qu'il lui cherchait maille à partir, ce rusé trouvait un petit job et gagnait un peu d'argent. Depuis quelques temps, il était disc-jockey dans un restaurant moyen de gamme à Londres, le Bel-Air, et était aussi employé dans un cinéma.Des chansons, il écrivait des chansons et bien sûr il le faisait avec l'incontournable Andrew, qui lui, était au chômage ! Tu parles d'un équipe ! Encore que s'il se fiait à l'air du temps...Tiens, regardez madame Thatcher ! Elle était la fille d'un épicier et d'une couturière  et malgré cela, elle avait fait de magnifiques études. Elle avait été chimiste au Somerville College à Oxford avant de devenir avocate. En 1959, elle avait fait son entrée au Parlement du Royaume-Uni. En 1970, elle était secrétaire d'état à l'éducation et aux Sciences dans le gouvernement mais Health mais en 1975, elle était passée à la tête du parti conservateur avant de devenir Premier ministre. Elle s'était immédiatement engagée sur la voie de réformes radicales et elle ne lâchait rien...Sûr, elle n'aimait ni les Rouges ni l'Ira celle-là, et les ouvriers ne lui plaisaient pas non plus beaucoup...