Last CHRRR

De toute façon, en 1984, le groupe avait changé de maison de disques. Il travaillait désormais pour Epic Records. Force leur était de reconnaître que leur premier engagement avait surtout profité à Innervision Records, à eux, pas tant que cela. Financièrement, ils avaient été floués et en restaient stupéfaits et amers. Ce nouveau contrat les rendait plus prudents. Comme pour que tout se passe mieux, ce séjour en Chine semblait être fait pour les séduire...Le changement leur réussissait, à priori. Deux tubes avaient entériné la stabilité du groupe et son talent. Last Chrismas sorti à Noël 1984, fut un succès profond et durable. Des années après, on continuerait de l'écouter et de le chanter aux abords des fêtes et deviendrait une sorte de classique. En bonnets de père Noël et vêtements d'hiver, les deux garçons racontaient la blessure sentimentale d'un jeune amoureux qui se fait éconduire et le vit mal. C'était une forme de sentimentalisme dans laquelle beaucoup pouvait se reconnaître et là résidait l'habileté de George à composer ces chansons. Elles étaient à la fois très identifiables et très appropriables...Il allait en être de même de Careless Whisper. La trame était simple : deux jeunes gens sont en désaccord et préfèrent s'éloigner l'un de l'autre pour ne pas se faire du mal. Mais la mélodie était entêtante ne serait-ce que pour son mémorable riff de saxophone. Encore l'appropriation. Cette histoire là était celle de tout le monde !

Il restait un an à vivre à Wham et le groupe avait fier allure. Depuis 1982, il s'était doté de deux choristes. Shirlie Holliman était une copine d'école des deux garçons. Elle venait de Bushey elle-aussi. Quant à Helen De Macque, elle complétait l'ensemble. Tout allait bien mais le dernier succès du groupe reposait sur George seul. Il y chantait en solo...Pour diverses raisons, il fallait trancher. Aussi les deux garçons décidèrent-ils d'un ultime concert. Mais avant que n'ait lieu celui-ci, George prit la peine de s'adresser à Smash Hits, un magazine pour jeunes et, le 18 juin 1986, il fit une déclaration.