GMLP

Il comprenait mais ne céderait pas. Sa longue bataille avec Sony commençait.

Pourtant, le succès de l'album serait loin d'être négligeable. Le premier single sorti de l'album était  Praying for Time , qui atteignit le numéro un du Billboard Hot 100 . Le deuxième single Freedom '90 fut numéro huit aux États-Unis, et au début du printemps 1991, Waiting for That Day y culmina au numéro 27. Mother's Pride eut beaucoup de succès en dehors et aux USA. Michael devait vendre huit millions d'exemplaires de son album mais comme en Amérique, il ne vendit que deux millions de son album alors que sept millions d'exemplaires avaient été achetés pour Faith, on considéra qu'il faisait un sort décevant. Si décevant d'ailleurs qu'on n'entendit jamais parler du volume 2 de Listen without prejudice...Quoiqu'il en soit, George avait été giflé. Aux États-Unis, FaithFather FigureOne More Try et Monkey avaient rivalisé avec les titres de  Michael Jackson et de Madonna. Puisqu'il avait fait si fort, il ne pouvait pas faire autrement ? De toute évidence, on lui répondait non, mais lui, pensait le contraire...

Il avait tout de même des spectacles à assurer et un calendrier avait été établi, qui ne le laisserait pas exsangue comme précédemment...Au moins, il prouverait à chaque concert que son talent était unique et il retrouverait ce contact avec le public qui le rendait fébrile. Quelle période bizarre malgré tout !

En mai, quelques mois avant la sortie de son second opus, Andrew avait signé son premier opus, Son of Albert. Dix titres qui se démarquaient nettement de la période Wham et affichaient leurs liens avec le rock and roll, des solos de guitares et de batterie et une voix plutôt bonne. L'album était composite, un peu étrange mais il avait de la tenue. Andrew s'était entouré de musiciens chevronnés et de bons paroliers et joué sur des influences musicales variées.