OLDER

A un journaliste, il déclara : Je suis très fier de Listen Without Prejudice. Mais pendant deux ans, à cause de ce deuil que je devais faire, je n'ai rien écrit qui me convienne. Et puis, une certitude m'a habité. Le prochain album que j'allais écrire serait sur le deuil et la façon dont on s'en relève.... À mon avis, Older est mon plus grand moment. Et je ne veux plus jamais être aussi inspiré.

Il déclara avoir voulu répondre aux tabloïds qui le harcelaient. Bon, vous voulez savoir ? Oui, je l'aimais, oui, il est mort et vous allez être très déçus ! Le succès que j'ai eu avec cet album est devenu international, si j'excepte l'Amérique. C'est devenu ma vente la plus rapide et l'album le plus vendu dans de nombreux pays. J'en ai sorti deux singles. L'un s'appelait Jesus to a Child l'autre s'appelait Fast Love. Autre chose ? Ah si, vous allez prétendre que j'avais bien plus de succès auparavant ? C'est bien cela ? Eh bien, désolé...

Mais il y avait autre chose aussi...Cet album modifiait sa vision de la vie et lui ouvrait des perspectives. La vie est courte, et il arrive que vous découvriez à quel point elle peut être douloureuse. Mais une fois que vous avez vu le pire des choses, vous pouvez alors voir le meilleur des choses, de sorte que l'expérience a été très douloureuse à l'époque mais très positive dans son résultat, déclarerait-il plus tard sans ajouter d'abord que c'est de cette époque que datait sa certitude de faire une nouvelle rencontre amoureuse.

 

Étrange, tu penses vraiment que je parais plus âgé ?

Mais quelque chose de bien m'est arrivé

Le Changement est un étranger qui semble ne jamais se montrer...

 

Le changement ? Oui, il apparaissait. Les frontières entre la réalité et l'univers invisible apparaissaient de plus en plus floues et depuis quelques temps, Anselmo et lui se parlaient...

-Tu as été aimé, tu as été aimé ! Je l'ai dit, je l'ai chanté...

-Oui, mais il te faut avancer...

-Anselmo, tu es sûr ?

-Sûr. Quand tu verras, tu comprendras que c'est ton nouvel amour. Je ne dis pas dans la seconde mais tu verras, tu sauras vite...

-Tu me l'envoies donc...

-Je t'ai dit que je l'enverrai. Jesus to a Child, tu ne pouvais pas faire mieux. Un si bel hommage, un si beau lien...Et l'autre chanson aussi, tu as compris ma mère. Ma mort l'a attristée mais pas défaite. Tu vois, tu ne te moques plus d'elle...

-Une foi si forte, un tel exemple...

GMMMMDESSIN

-C'est bien tes deux chansons. Tu sais, il y des personnes âgées qui ont perdu un fils il y a longtemps ou une fille. Tu verras, elles t'écriront pour te dire l'impact que tes mots et ta musique ont eu sur elle...Tu les auras guéries, apaisées...

-Je ne vois pas comment...

-Mais si, tu verras...Tu vas mieux et moi, je suis bien là où je suis...Ne souris pas hein ?

-Ce n'est pas de la moquerie, je suis si heureux...

 Et en effet, il devait recevoir des lettres d'inconnus qui s'étaient senti soulagés après avoir écouté ces deux titres auxquels il était profondément attaché. Oh, j'ai perdu mon père mais j'ai la foi, comme cette mère si digne ! ...Oh, vous avez tout compris de la souffrance que crée la perte d'un enfant...Je vois que vous avez aimé à la folie et souffert le martyre . Je suis une vieille dame qui ne peut que vous envoyez cette lettre. Si vous avez été capable de faire cet album (attention, je n'aime pas tout), c'est que vous êtes devenu une autre personne. Toujours une belle personne mais plus profonde...Ne quittez pas le monde de la musique, monsieur Michael !