28 janvier 2021

Round Here. Partie 4. Un cinquième album.

Après ces deux chansons inattendues, il concocta lentement mais sûrement un nouvel opus qu'il intitula Patience. Il s'agissait de son cinquième album studio et à l'heure où il le révéla au public, il n'était pas sûr qu'il sut que c'était le dernier. Un ensemble de quatorze titres, le premier et le dernier formant les deux volets d'une même chanson, celle-là même qui donnait son titre à l'album. Six titres écrits seul, les autres étant des collaborations. Des chansons nouvelles très entraînantes donc propices à faire des tubes comme... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 13:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

28 janvier 2021

Round Here. Partie 4. Patience...

Un critique de l'époque écrivait d'ailleurs : Patience, title-track au titre évocateur reflète bien l’album dans son ensemble, à savoir un enchevêtrement de sérénité mêlée à de l’inquiétude. Une constante chez l’Anglais, soucieux de son image, mais désirant maintenant laisser émerger sa vraie nature, comme sur l’excellent Amazing, aux atours sexy et ouvertement Gay friendly, dont les textes évoquent sans détour sa relation idyllique d’alors avec son texan.L’album dans son ensemble est varié et offre une palette assez... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 13:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 janvier 2021

Round Here. Partie 4. En France : Thierry Ardisson.

Dans les années 2000, George Michael, montre dans ses interviews, qu'il est homme plus raisonnable... A Thierry Ardisson qui l'avait convié à son émission Tout le Monde en parle, George, beau et plein d'humour répondit sans grande hésitation et avec une conviction qui emporta l'adhésion. -Avec votre nouvel album, vous vous situez dans un monde très ouvert... -Oui. En même temps, je mène une vie tranquille, bien plus modeste que ce que vous pouvez imaginer car je protège ma santé mentale. Vous savez beaucoup de compositeurs, de... [Lire la suite]
28 janvier 2021

Round Here. Partie 4. Documentaires et écrits. George et sa légende.

Des documentaires sont tournés.George Michael est soucieux de donner de lui une image d'homme heureux et assagi et de montrer ses belles demeures...Cette façon de faire ne laisse pas ses observateurs de marbre. L'homme est complexe... Et puis, il se présentait dans le cadre de vie qu'il privilégiait. Depuis 2001, il préférait sa nouvelle propriété de Goring on Thame à sa superbe demeure de Highgate. Alors, en montrer la luxueuse beauté.... Loin de mépriser ceux qui avaient peu d'argent, George savait que parmi eux, beaucoup d'âmes... [Lire la suite]
28 janvier 2021

Round Here. Partie 4. Blame on you. L'éclat de Ray Charles.

En tout cas, le succès galvanisait George et l'incitait à se lancer dans de nouveaux projets. Chanter avec Ray Charles ! Il y avait souvent pensé. Néanmoins, il dut modifier ses attentes. En 2004, il devait mourir à Beverly Hills, à l'âge de soixante-treize ans...Figure majeure de la musique afro-américaine, il avait abordé de nombreux genres musicaux durant une carrière qui avait duré plus de cinquante ans : le jazz, le gospel, le blues, la country ou encore le rhythm and blues. Il était en... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 13:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 janvier 2021

Round Here. Partie 4. A cause de Ray Charles.

Toujours soucieux de se renouveler, George Michael enregistre une chanson avec la voix du chanteur disparu. Blame it on the sun était une belle chanson de Wonder qui recoupait bien les thèmes si souvent abordés par George : l'amour défait, la peine, le regret mais la force de la vie et du soleil !   Où est parti mon amour disparu? Comment puis-je continuer ainsi ? Il semble que mon cher amour a disparu Où est mon esprit? Je suis loin d'elle Oh oui, mon amour a disparu Mais je blâmerai le soleil Le soleil qui ne... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 13:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 janvier 2021

Round Here. Partie 4. A Dallas, une fondation artistique...

George Michael et Kenny Goss ont à coeur de mettre sur pied une fondation pour les artistes au Texas. Puisque tout allait bien et que Kenny avait tant insisté, il fallait aller dans le sens de cette fondation pour artistes à laquelle il tenait tant ! Elle verrait le jour à Dallas en 2007 et Kenny n'aurait de cesse de la promouvoir. Il s'agissait de valoriser le travail de jeunes artistes émergeant afin que la présentation et la vente de leurs œuvres puissent aller à des causes charitables. C'était pour les deux hommes... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,