fbe79f5df032f7821e1de9ffcc226987

George MIchael est galvanisé à l'idée de se lancer dans une nouvelle tournée internationale. Son compagnon, Kenny, lui est perplexe. La gloire sur scène, la star l'a connue. Fera-t'il mieux? Rien n'est moins sûr. 

-Il ne l'a pas dit, Tom Cruise, quand il t'a cuisiné des spaghettis dans la belle cuisine de ta maison de prédilection, qu'on peut moins en faire à un moment et qu'on reste aussi riche ?

-On n'a pas parlé de ça !

-Alors moi, je t'en parle...Allez, en deux ans, tu gagneras bien cinquante mille euros...

-Cinquante trois mille quatre cents vingt et un pour commencer, j'aime être précis. Et c'est en trois ans. Tu trouves que je m'emploie pas ? Je vais parcourir des dizaines de pays pour cette tournée et, comme tu le sais, je fais rarement ma diva. Je suis prévu pour chanter, je chante. Je commence à l'heure, je m'occupe de mon public et pour ce qui est de ceux que je côtoie là où j'arrive, il n'a jamais été dit que j'étais discourtois. De plus, je chante majoritairement mes compositions et...

-Les fêtes privées te rapportent encore plus, tu m'as déjà dit les sommes...

-Mais où est le problème ? Mes concerts ne s'enchaînent pas tant que cela ! On se verra...

-On se verra.

-Quoi, Kenny ! Enfin, que se passe t'il ?

-Si loin de moi, de plus en plus loin...

-Mais non, ce n'est pas ce que tu crois...J'aime tellement la scène...Et les tournées ne seront pas éternelles ; Là, je suis en forme, ma voix est reposée et je suis présentable aussi...

-Présentable...

-Il faut beaucoup d'énergie...il faut être là...

-Être là ?

La tristesse et l'agacement s'emparaient de Kenny. La séparation engendre souvent l’incompréhension. Il voulait la proximité.

 Mais George avait décidé depuis longtemps déjà que cette série de concerts était importante pour lui et il partit. La première date de la tournée était  Barcelone et, le 23 septembre 2006, tout fut parfait : temps merveilleux et public électrique. Il devait ensuite se produire en France, en Allemagne, en Suède, aux Pays-Bas, en République tchèque  et en Irlande avant de revenir en Angleterre. Le 9 juin 2007, le chanteur inaugurerait le nouveau stade de Wembley, à Londres.

En octobre, il était à Munich où on lui livra comme à son habitude un stade et des spectateurs enthousiastes...Restait donc à remplir le cahier des charges mais en ce domaine, George était d'une grande rigueur.Tout devait être parfait que ce fut sur scène ou en coulisses en passant par la vente des billets, le placement des spectateurs ou le service d'ordre. Il apportait un soin maniaque à l’acoustique, sachant que pour ce qui concernant la visibilité, tous ne seraient pas égaux... Le temps était beau là-aussi mais couvert et froid. Tous devraient s'en arranger. Des spectateurs, il en avait eu par tous les temps et que celui-ci fut caniculaire ou froid, ils s'arrangeaient de tout...