piscine NAT

 

Fadi Fawaz, le nouveau compagnon de George, essaie de limiter les dérives de l'artiste...

Jusqu'en 2014, lui, Fadi,n'en déplaise à ses détracteurs, s'était démené pour s'occuper de George et éviter que la casse ne devienne dangereuse. Il avait accepté que des gens comme Kenny Goss se déplace pour tenter lui-aussi de mobiliser celui qu'il avait aimé et de le faire réagir. Il n'aimait pas le Texan et était hors jeu quand il venait mais il fallait reconnaître qu'il était convainquant.

D'ailleurs, en 2015, George était parti en Suisse, à Zurich, pour se faire désintoxiquer dans une luxueuse clinique. La Kusnacht Practice, près de Zollikon, était une des plus chères du monde. Pour deux cent soixante deux mille euros par mois, une équipe de professionnels y proposait des thérapies à base de psychothérapie, de massages, de yoga et spiritualité. Bien sûr, la presse à sensation se jeta là-dessus. Drogué, le chanteur accepte enfin d'affronter la réalité ! Et bien sûr, il choisit un paradis pour riches ! Fadi avait été hors de lui. Quel bande de chiens, putain ! George vieillit et n'emmerde personne. Qu'on le lâche mais qu'on le lâche, nom de Dieu ! Depuis qu'il avait une liaison avec George, il avait pris la mesure du préjudice moral causé par le dénigrement et le sarcasmes permanents. Il y a des années que son compagnon supportait ça et puisqu'ils étaient liés, Fadi commençait à devoir le vivre lui-aussi. Une horreur d'autant qu'on le traitait, lui, de profiteur et de pique-assiette. Malgré tout, la décision de George avait du bon d'autant qu'elle avait été longue à venir. Bon, c'était quand même Kenny qui avait emporté la mise mais, lui, Fadi, pour une part moindre, avait joué son rôle.

-Tu vois, il te le dit, c'est vraiment un endroit pour toi !

-Oui, Fadi.

-Allez, George ! Ça va le faire.

-Kenny est de bon conseil.

-Ah ben tu vois...Et puis, je viendrai en Suisse, hein ?

-Tu t'occuperas de moi ?

-Je serai avec toi.

En tout cas, George, il savait se les garder, ceux qui étaient tombés amoureux de lui car les années passaient et ils ne lâchaient rien. Mais bien sûr aborder le sujet comportait de tels risques qu'il ne s'y risquait plus, le Libanais charmeur...Mieux valait ne rien dire sur l'Américain et sur l'autre là, le chorégraphe danois...A priori il écrivait de brefs messages à George et surtout il lui envoyait des livres et des fleurs.

Putain ! Il est pire que l'autre celui-là . Le Texan, il y a cette fondation qui les lie, alors ils parlent business et de temps en temps se livrent un peu mais l'autre ! Et que je t'envoie des bouquins interminables et des gerbes blanches à intervalles réguliers ! Et que j'y ajoute de courts messages. Des aphorismes ah ouaih, des aphorismes !Faut pas être gêné. Médite et bouquine au lieu de t'abrutir ! Ah et puis, ne jette pas les fleurs. Fais les sécher, ça se garde bien et demande à ce qu'on les mette en pyramide sur ta tombe ! Ah non mais quel naze !