GM MORT

3. La Mort qui est là...

Le 24 décembre 2016, George Michael décide d'être seul. A l'aube, il est mort...

En fait non, il n'avait pas peur. Il avait mangé, bu un peu, repassé dans la tête ces chansons qui étaient nées et ne demandaient qu'à être exposées. Elles étaient belles. Ils aimeraient. Il avait regardé la télévision, juste un peu puis était allée cherché des photos de sa mère. Celle où elle fait un pied de nez, si belle...Et d'autres. Tiens, là, ils étaient en maillot de bain tous les deux. Le beau jeune fils et sa mère anglaise. Et cette autre. Elle avait une robe blanche. Ah et là, c'était au moment de son procès avec Sony, elle était en tailleurs. Et là, une récompense qu'il avait eue, comme un Oscar pour elle. Elle le regardait, si fière. Et puis il y avait l'enfance, le père, les sœurs, les rêves. Il était resté nostalgique un long moment puis avait tout rangé.

Sa vie avait été difficile mais extraordinaire. Il avait été très fêté. Admiré. Et aimé. Des lettres incroyables écrites par ses fans depuis le début et encore aujourd'hui. Il était allé se chercher à manger dans la cuisine et à boire aussi. Tant de repas, de fêtes, de dîners en tête à tête. Tant de joie.

Minuit approchait. On était encore le vingt-quatre. L'église devait être pleine, les cadeaux ouverts dans les maisons...Les Anges, la Vierge, Joseph, l'Enfant...

George était très en paix. Un chant de Noël, un autre. Rien que la tradition. Dans sa chambre, il songea à dormir mais fuma un peu. Il s'était peut-être écoulé deux ou trois heures quand il s'éveilla. Des messages sur son répondeur : la famille. Ah, il s'était assoupi ! Il appellerait demain. Fadi. Des appels manqués. Inquiétude mais respect. Il pouvait entrer mais ne le faisait pas. Soif soudain mais pas envie de descendre. Un verre d'eau dans la salle de bain. Ne pas trop se regarder dans la glace. Sa beauté partie.

Un pincement au cœur sournois et violent.

Un autre. Une dure crispation. Ça ne passait pas.

Encore. Il allait s'allonger à même le sol. Il le fit. Il ne sentait même plus que le carrelage était froid. Il n'était pas inquiet.

Et une crispation effarante cette fois. Définitive ? Oui tout s'en allait...