10 juin 2020

George D. Celui qui meurt.Deuxième partie.

    Seconde partie Changer, chanter  Je disais que l'amour était une chose magnifique  Je disais que l'amour nous protégerait des peines Avais-je connu cela ? Avais-je connu cela ? Je te consacrerais bien toute ma vie Mais te perdre, me fendrait comme une lame Alors je n'ose pas Non, je n'ose pas   A Different corner  
Posté par merlinetviviane à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 juin 2020

George D. Celui qui meurt. Partie 2. Quelques mots....

Une Pop star aux abois qui a voulu mourir noyée revient à la vie et trouve une nouvelle inspiration  Un nouvel amour, des rencontres...Ce n'est évidemment pas ce qui est arrivé à George Michael qui est  mort un matin de Noël, seul, dans son immense maison. A qui ? A quoi a t'il pensé, celui qui était devenu si solitaire? Cette poétique version des faites, cette invention de lui-même est certes  plus clémente...En renouant avec la création artistique, Georges D. se tend vers ce qui lui a fait mal  mais se... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 juin 2020

George D. Celui qui meurt. Partie 2. A Londres, un nouvel album.

      De retour à Londres après son étrange périple dans le sud de la France, George Daniel retrouve une inspiration qui l'avait désertée... George D. A l’aéroport de Londres, il y avait des journalistes mais j’étais, cette fois, armé pour les recevoir. Leurs questions se sont tout de suite orientées sur ma prétendue fuite. Etais-je vraiment parti pour la France sans but précis, comme on l’avait murmuré ? Non, bien sûr que non, j’avais un projet précis. Je n’ai évidemment pas dit la vérité. J’ai dit que... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 juin 2020

George D. Celui qui meurt.Partie 2. Erik à Londres (1)

  J’ai donc passé plusieurs semaines ainsi, travaillant sans cesse et sortant peu. Je n’étais tout de même pas assez obtus pour ne pas ouvrir mon ordinateur et lire ce qu’on m’écrivait. De cette étrange période de ma vie, à Roquebrune, il me restait des liens tangibles. Nicolas, l’Anglais, m’a contacté en premier. Je lui avais promis mon aide et j’ai tenu parole. Je l’ai invité à une soirée privée et l’ai présenté à des musiciens et à des producteurs. J’étais sûr de ce que je faisais et mes recommandations ont atteint leurs... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
10 juin 2020

George D. Celui qui meurt.Partie 2. Erik à Londres (2)

Il m’aimantait, le danseur. J’essayais bien de le sonder pour savoir s’il viendrait à Londres mais il restait professionnel. Il venait d’entrer au New York City ballet. Il était très programmé et pour l’instant, il ne pouvait pas faire de caprices. Son « pour l’instant » me ravissait comme le faisaient sa pointe d’accent danois et son apparente sagesse. Il me faisait parler de ma musique en ayant l’air d’avoir oublié ce que nous avions fait l’un avec l’autre quatre jours durant, à Roquebrune. Il refusait d’en parler,... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
10 juin 2020

George D. Celui qui meurt.Partie 2. Erik à Londres (3)

  Je n’ai compris ni ce qu’il tentait de me dire ni ce qu’il tentait de faire. Cet album serait une renaissance. Je n’étais pas prêt pour l’autre monde. Voyant que je passais à côté du message qu’il me lançait, il a hoché la tête et  a demandé à continuer la visite. Au final, il a maintenu que je pourrais rester là, dans ce lieu si paisible. Voilà, il était d’accord avec moi. Mais pour ce qui était de cet ex-compagnon, ah non. Le soir même, on a dîné dans un restaurant très anglais comme je les aimais. Il s’était changé... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 juin 2020

George D. Celui qui meurt...

    Cette version est nouvelle. La teneur du texte n'a pas vraiment changé mais il n'est plus organisé de la même façon.  Intrinsèquement lié à la disparition de George Michael en décembre 2016, George D. Celui qui meurt n’a aucune fiabilité autobiographique. Il faut le voir comme une des multiples images que la star britannique a pu renvoyer à des êtres bien plus jeunes que lui. Il s’agit donc purement et uniquement d’une rêverie sur les paradis et les enfers d’un chanteur et d’un musicien brillant et... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 10:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 juin 2020

George D. Celui qui meurt. Partie 3.

  Troisième partie George D. Comédien et martyr   Parce ce qu’il n’y a pas de lumière blanche Et que je ne l’ai pas traversée White Lights  
Posté par merlinetviviane à 10:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 juin 2020

George D. Celui qui meurt. Partie 3. Présentation.

    PARTIE 3 George Michael meurt chez lui un 25 décembre, mais ça, c'est la vraie histoire. George D., lui est parti en France  pour essayer de ne pas mourir. De retour en Angeleterre, il n'échappe pas à cette mort qu'il voulait éviter. Les jeunes gens qu'il a rencontrés sur la Côte d'azur lors d'ultimes pérégrinations font leur deuil plus ou moinsdifficilement et George, lui, s'apprête à renouer dans l'au-delà avec qui l'a aimé...Une méditation personnelle et peut-être non aboutie pour ce grand... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 juin 2020

George D. Celui qui meurt. Partie 3. Mort. Nicholas, Valeria, Jonathan.

    Nicholas. Londres. Décembre 2016. 24 décembre. Dix heures du matin. J’ai ouvert la télévision et ai poussé une grande exclamation qui a fait sortir Joanna de la cuisine. C’était un flash d’information : George Daniel venait d’être retrouvé mort chez lui dans sa luxueuse propriété du sud de Londres. A priori, il ne s’agissait pas d’une mort suspecte. Il avait l’air paisible. Son nouveau et très jeune compagnon avait tenté de le joindre tôt dans la matinée et n’y parvenant pas, avait donné l’alerte. Des examens... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :