Round here,

Pour conclure:

Il ne s'agit bien sûr, ici, pas d'une biographie de George Michael. Quiconque prendrait ce texte pour tel s'irriterait vite. Il s'agit plutôt d'un roman. Les événements majeurs de la vie de la star y sont présents et sa carrière s'y dessine nettement. Mais les commentaires qui sont faits sur l'ascension du chanteur et son retrait final sont, bien qu'ils s'appuient souvent sur des interviews, subjectifs. De la même manière, même si la plupart des personnages sont réels, leur psychologie relève de la même subjectivité puisque, justement, c'est un roman.Quant aux personnages fictifs, il y en a quelques uns. Apparaissant comme des contrepoints, ils contraignent le célèbre chanteur à révéler des aspects de lui-même qui sont moins conformes à sa légende.

L'idée directrice du roman est de montrer la complexité d'un être qui, devenu très médiatique, s'accommode comme il peut de la célébrité tout en essayant d'être en vérité. Il est clair qu'il y parvient dans la difficulté et la souffrance.C'est tout au moins mon option.

Voilà un artiste au talent et à la sensibilité profonde qui meurt en paix...Mais là encore, tout est fictionnel. De ce fait, les personnages réels parlent comme ils ne l'ont sans doute pas fait dans leurs vies et les personnages inventés comme le chorégraphe par exemple permettent d'éclairer la personnalité de George Michael ou du moins de ce que je suppose être lui...Les époques traversées par le chanteur sont évoquées sans excès tout comme les personnalités qu'il a pu côtoyer ou avec lesquelles il a collaborées. Ce que je dis des liens familiaux, des amitiés et des amours de George est bien sûr sujet à caution et les propos attribués aux journalistes souvent revus et corrigés...