20 juillet 2020

Sylvie et la ville supplice. 6. S'installer à Berlin. Paula, Gunther et Andréa.

 Chapitre 6. Sylvie s'installe à Berlin où l'héberge Paula, l'Américaine. Rêvant toujours de Gunther, l'énigmatique restaurateur, elle le retrouve sur sa route... -Bonjour, on se connaît ! -Mademoiselle ? Madame ? -Mademoiselle Benoit. Vous êtes Gunther Strauss… -Exact. Vous mangez « chez moi », si je puis dire.... -Et vous ne me reconnaissez pas ! Hans-Herman, Birgit, Paula Foster, Mylène Lehman…c’était son nom de jeune fille. Elle est mariée maintenant. -Je ne vois pas. -Mais si ! ... [Lire la suite]

20 juillet 2020

Sylvie et la ville supplice. 7. Sylvie s'installe à Berlin. Présent et passé.

Chapitre 7. Berlin se reconstruit, après la chute du Mur. Sylvie vit avec Andréa et Gunther et l'étrange Mylène meurt mystérieusement... Un an après la chute du mur, elle était allée avec Paula aux célébrations de la réunification. L’esplanade de la Porte de Brandebourg était noire de monde. Sylvie était encore très incertaine de son futur. Elle l’était nettement moins désormais. Financièrement, elle s’en tirait très bien. Affectivement, elle était aux abois.  A croire que le mur qui avait déchiré cette ville avait été mis en... [Lire la suite]
20 juillet 2020

Sylvie et la ville supplice. Chapitre 8. Une alliance avec Gunther.

  Chapitre 8. Berlin se transforme après la chute du Mur et Sylvie est enceinte. Berlin, dans les années quatre-vingt-dix ne cessaient de changer. Maudite jusqu’à une époque récente, cette ville n’avait plus aucun poids  politique. Elle n’était capitale que sur le papier, pas dans la réalité. C’est à Bonn que siégeaient le chancelier Helmut Kohl ainsi que les députés. Ministères et ambassades étaient toujours implantés à Bonn. Toutefois, ce n’était plus qu’une question de temps. De grands bouleversements s’annonçaient.... [Lire la suite]
20 juillet 2020

Sylvie et la ville supplice. Avoir un enfant.

  A Berlin, dans une ville métamorphosée, Sylvie a un enfant de Gunther. Un matin, elle se réveilla en sursaut. Elle dormait seule en en était maintenant à sept mois de grossesse. Andréa s’était assis près d’elle et la regardait. Elle se retint pour ne pas crier. Elle avait peur. Il posait sur elle ses yeux verts ornés de longs cils. -Tu es revenu de Milan ! -Pour quelques jours. -Gunther ne m’a rien dit ! -C’est mieux comme ça. Dis-moi, il bouge ? -Oui. -Ça te fait mal ? -Quelquefois. -Il n’a... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :