19 mars 2020

DOUCEUR DES FEMMES ET AUTRES CHIMÈRES.

    DOUCEUR DES FEMMES ET AUTRES CHIMERES.   Les seins des femmes, à des âges variés. Toujours, ils demeurent beaux. C'est l'objet de ces textes qui explorent des féminités variées mais jamais détruites.  
Posté par merlinetviviane à 04:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 mars 2020

DOUCEUR DES FEMMES ET AUTRES CHIMÈRES.

  PETITE. Amélie et la puberté.     
Posté par merlinetviviane à 04:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 mars 2020

DOUCEUR DES FEMMES ET AUTRES CHIMÈRES. PETITE.

Amélie, jeune fille pubère, et ses petits seins. Elle les regarde et s’émerveille : leur taille est modeste, bien sûr, mais ils se tiennent bien, sont ronds et doux. Amélie est heureuse et sourit de leur élasticité et de leur jeune fragilité. Le droit est un peu plus fort que le gauche mais c’est une disproportion si minime qu’un œil peu exercé ne la remarque pas. Ils ont, de toute façon, la même texture et la même teinte. Frais et neufs, ils sont pâles ; leur chair, parcouru de veinules bleutées est fine, plus délicate... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 04:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
19 mars 2020

DOUCEUR DES FEMMES ET AUTRES CHIMÈRES. PETITE.

Sa mère, elle le devine, a une poitrine de femme mature dont les attraits sont certains – elle le sait pour les avoir vus il y a peu de temps encore quand mère et fille prenaient encore des bains ensemble- mais ont perdu l’attrait de la jeunesse. En ce sens, elle a l’avantage. Sa mère ne peut, du fait de son opulente poitrine, se passer de soutien-gorge tandis qu’elle, au contraire, peut dans la maison, déambuler aux beaux jours, en Tee-shirt informe et sentir ses seins bouger doucement, au rythme de ses pas. Elle les aime ainsi,... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 04:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 mars 2020

DOUCEUR DES FEMMES ET AUTRES CHIMÈRES.PETITE.

Une fois encore, Amélie palpe ses jeunes seins puis, s’écartant du miroir, elle ouvre le tiroir de sa commode pour y choisir un des soutiens –gorge que récemment, ses parents lui ont achetés. Elle en choisit un, orange et vert et passe une culotte dans les mêmes tons, puis, pour faire plaisir à Pauline, elle enfile sur son jean une grande tunique en dentelle. Elle ajoute à sa tenue des sandales basses et des bijoux de pacotille : lots de bracelets multicolores et petites bagues bigarrées. Elle se parfume et de nouveau s’admire... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 04:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :