27 novembre 2018

Isée et l'homme de désir. Parties 3. A New York. Philip et Vincent.

  A New York, vacances inattendues pour Isée et fêtes de fin d'année. Pour l'heure, Vincent finit par nous rejoindre. Il ne s'était pas changé mais ses cheveux étaient bien lissés et sa mise élégante, très éloignée de celle du dandy bohème qui m'avait accueillie à l'aéroport. Il était souriant et pour la première fois devant moi en représentation avec Phillip. Car c'est bien de cela qu'il s'agissait. Il se tenait droit, parlait posément mais avait quelquefois des accents frondeurs qu'il s'empressait de modérer. L'autre le... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 16:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27 novembre 2018

Isée et l'homme de désir. Partie 3. Découvrir Vincent.

  Invitée par son ancien étudiant, le quadragénaire Philip Hammer, à New York, Isée fait connaissance avec Vincent, le protégé de ce dernier. Elle découvre une figure mélancolique... Il avait l'air ému et je saisis ma chance. -Votre mère est morte le 11 septembre? -Oui mais elle n'était dans aucune des tours. Elle est morte des suites d'un cancer généralisé, dans un hôpital d'une petite ville de l'état de New York. Il n'y avait plus rien à faire : on l'avait débranchée. La date où elle est décédée peut créer un amalgame... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 novembre 2018

Isée et l'homme de désir. Partie 3. Fin d'année new-yorkaise.

3. Fêtes Je ne m’étendrai pas sur la fête de Noël où, à la veillée, j'allais avec Philip à la cathédrale Saint-Patrick suivre un office catholique qui le concernait peu puisqu'il était de souche protestante mais me renvoyait à la piété de mes parents, lorsque j'étais petite. Nous nous retrouvâmes chez lui tous les trois pour un de ces jolis diners que savait lui concocter son employée de maison, une vénézuelienne jeune et racée. Je me posai pas la moindre question sur le fait que nous passions là une veillée très inattendue et me... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2018

Isée et l'homme de désir. Partie 3. S'amuser avec Vincent à New York.

 Quand demandai-je à aller dans un bar gay? Philip déclina immédiatement ma proposition mais Vincent releva le défi. Il me conduisit au Boxer, dans la trente septième. Il était déjà une heure du matin. Vêtu de noir, il portait un bracelet de force à son poignet droit. Il était très attirant, à la fois timide (il baissait un peu la tête et ne regardait pas dans les yeux) et provoquant (son jean et t-shirt noir étaient moulants et il portait son blouson de cuir comme un uniforme). Il connaissait pas mal de monde ici et on lui... [Lire la suite]
19 novembre 2018

Isée et l'homme de désir. Partie 3. Douces dérives.

A New York, Isée se laisse emporter par son imagination... On approchait du 31 décembre et je m'en réjouissais. Phillip invita pour la veillée une douzaine d'amis dont tous n'étaient pas gay. Juana avait fait des merveilles culinaires et on fit autour d'une belle table aux ornements blancs un délicieux repas avant de partir pour Times Square où le compte à rebours était commencé. L'associée de Phillip était là avec son mari ainsi qu'un ami de jeunesse heureusement marié à la même femme depuis longtemps. Deux couples gay... [Lire la suite]
19 novembre 2018

Isée et l'homme de désir. Partie 3. Isée rejetée.

  Etrangement seule, je déambulai dans New York quand je reçus un appel de Philip. Sa voix était avenante. Il m'attendait chez lui trois heures plus tard. Contente, je m'y rendis. Il était seul, vêtu comme souvent de façon élégante et sobre mais luxueuse. Concernant son absence, il n'expliqua rien sinon qu'ils étaient tous deux invités ailleurs. Vincent jouait dans un club que je ne connaissais pas ce soir-même et répétait. Au fur et à mesure qu'il parlait, mon hôte devenait distant, je m'en rendais compte et il devint vite... [Lire la suite]

18 novembre 2018

Isée et l'homme de désir. Partie 3. Un rêve extravagant.

Brutalement rejetée par l'Américain qui l'avait invitée à New Yor, Isée, jeune femme fantasque et fragile, préfère rêver... Quand me décidai-je à écrire un nouveau texte dans lequel toutes mes expériences se mêlaient? C'était deux jours après cette scène. J'écrivis tout d'une traite et ne me posai aucune question. Elle vient d'entrer dans le tableau. C'est une forêt tropicale aux arbres étranges. Souvent leurs branches sont dépourvues de feuilles et se dressent vers le ciel en d'étranges contorsions. Les fleurs tropicales sont... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 17:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 novembre 2018

Isée et l'homme de désir. Partie 3. Des poèmes sur Vincent.

  4 Retour au réel. Invitée aux Usa par un Américain cultivé et nanti, Isée, jeune enseignante créative et spontanée, est brusquement rejetée par lui pour de multiples motifs. Elle est triste. Les semaines suivantes furent difficiles. Je n'avais revu ni Vincent ni Phillip avant mon départ et constatant qu'ils ne m'avaient pas rayé de leurs contacts, je leur avais envoyé mon dernier texte. Jusqu'à maintenant, ni l'un ni l'autre ne l'avaient commenté et il était probable qu'ils ne le feraient pas. Pendant mon séjour à New... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 17:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 novembre 2018

Isée et l'homme de désir. Partie 3. Zacharie en colère.

Zacharie, dont je commençai à connaître le style épistolaire, s'emporta. Cet enfant de putain t'a mis à la porte car tu as écrit des textes comme ça sur son petit ami ! Est-ce que tu te rends compte? Il n'y a pas un mot irrespectueux dans tes textes, même le désir que tu éprouves est sublimé.  Ce sont des caves, Isée, ils sont malsains. Te laisser seule les trois derniers jours pour ça ! Tu me dis que tu as fouillé dans les affaires de Vincent, et alors? Il t'y poussait de toute façon et l'autre qui t'a demandé des comptes... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 17:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
13 novembre 2018

Isée et l'homme. Partie 3. Le Montana.

Le lendemain, je roulai en taxi vers Charles De Gaulle. Quinze heures d'avion m'attendaient. Je faisais escale à Minneapolis. J'étais très contente. Dans l'avion, je fermai les yeux un instant et pensai à Zacharie. Si j'étais restée irréaliste, il l'était aussi mais pourquoi pas ? Nous ne nous connaissions pas si bien et c’était là une aventure qui pouvait tourner court. Pourtant, j’avais l’intuition que tout irait bien et que je ne devais pas me laisser à l’inquiétude. Du reste, l’arrivée à Billings fut étonnante. Vêtu d’une... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,