15 septembre 2018

Catherine, Marianne, Dora. Les fleurs parlent.

  Dora aime et désire l'étrange Hubert Valentin. Ne sachant  comment le lui dire, elle choisit le langage qu'elle connaît : celui des fleurs... Il lui adresse un sourire incompréhensible avant de partir. De lui, elle garde l’image d’un homme qui sort de la jolie boutique pleine d’anthurium et de roses, rencontre le mauvais temps et serre contre lui le grand bouquet qu’elle vient de créer. Trente minutes plus tard, elle est chez elle et se déshabille. Sous la douche, ses seins qu’elle trouve trop volumineux deviennent... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 10:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 septembre 2018

Catherine, Marianne, Dora. Récompense.

    Ne sachant comment attirer l'attention du singulier Hubert Valentin, Laure, jeune fleuriste qui vit en Sologne, lui adresse un grand bouquet de fleurs à la symbolique à la fois douce et cruelle.  La réponse frappe par sa rapidité. Non seulement, le réceptionnaire du cadeau est ravi de l’attention mais il tient à remercier la jeune instigatrice. Inondée de bonheur, Laure apprend qu’elle sera invitée à diner. La date et l’heure sont précisées ; quant à l’adresse et au téléphone, elle les connaît déjà. Les... [Lire la suite]
15 septembre 2018

Catherine, Marianne, Dora. Apprentissages.

    Dora, jeune fille simple, est éprise d'un esthète aux gouts précis, Hubert Valentin.  Elle accepte en tous points l'autorité dont il fait preuve... Se taisant brusquement, il la prend par le bras et la guide vers le clavecin, où, face à elle, il l’observe en silence, sa haute silhouette enveloppée d’une pénombre étrange. Puis il lui fait une demande : veut-elle être guidée ? Il est plein d’aplomb et ne se répétera pas, elle le sait. Démunie, elle hésite un peu mais fait face et dit oui. Elle est de... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 10:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 septembre 2018

Catherine, Marianne, Dora. Mutation.

     Laure, jeune fille naïve, entre dans une relation de dépendance avec Hubert Valentin, quadragénaire aisé, qui possède une belle demeure  en Sologne...     Hubert Valentin la reçoit de nouveau dans sa belle résistance de Sologne où il la fait mettre nue très vite. Dans le salon connu d’elle, il la fait s’allonger sur le dos.  Laure sent contre sa peau la douceur du velours du canapé. Elle a les cuisses relevées quand, méthodiquement, il lui rase le pubis, acte pour elle à la fois... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 10:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :