tari-perut_20171222_230857

 

Nuit 26 est une des variations  écrites  voilà dix ans sur le thème de

la domination et de la soumission . Bernard Dangle-Lefort

cadre parisien aisé a épousé il y a longtemps déjà une femme de la

bonne société : Diane Devers. Ce mariage s'est défait de lui-même. Bernard

s'est alors tourné vers d'autres horizons. Il a soumis, appris, guidé.

Dans cette partie du texte, il trouve en Anna Destien qu'il baptise

Nuit 26 une soumise qui répond parfaitement à ses attentes. Il l'a longuement 

sollicitée et elle a voulu apprendre, trouvant en Dangle-Lefort un 

éducateur chevronné. Lui-même

étant respectueux des codes, il ne sépare de Nuit, afin qu'elle puisse

poursuivre son étrange formation...

Je n'ai pas idée du message qu'un tel texte peut contenir et n'ai pas 

passé ma vie à lire de la littérature BDSM. J'aime le charme

étrange de ce texte mais ne saurais prétendre qu'il est le fleuron d'une

littérature orientée qui, à mon sens, en possède de plus beaux. C'est un texte-expérience.

Il est livré comme tel...

France-Elle