09 mars 2018

A propos de George D. Celui qui meurt

Le décés brutal de George Michael m'a interpellée en décembre 2016, alors même que je n'étais pas une inconditionnelle de son oeuvre; non parce que je ne la trouvais pas bonne mais tout bêtement parce que je ne la connaissais pas.  J'ai été frappée par la ferveur populaire qui  accompagnait la mort de la star et celle-ci m'a semblé bien plus intense et sincère que la couverture médiatique accordée à cet événement, même si, au Royaume-Uni, elle a été conséquente. C'est à cause de cette avalanche de... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 mars 2018

George D. Celui qui meurt...

    Cette version est nouvelle. La teneur du texte n'a pas vraiment changé mais il n'est plus organisé de la même façon.  Intrinsèquement lié à la disparition de George Michael en décembre 2016, George D. Celui qui meurt n’a aucune fiabilité autobiographique. Il faut le voir comme une des multiples images que la star britannique a pu renvoyer à des êtres bien plus jeunes que lui. Il s’agit donc purement et uniquement d’une rêverie sur les paradis et les enfers d’un chanteur et d’un musicien brillant et... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2018

George D. Celui qui meurt...

  FRANCE-ELLE GEORGE D. CELUI QUI MEURT ROMAN/ REVERIE    
Posté par merlinetviviane à 15:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 mars 2018

George D. Celui qui meurt.Partie 1. Ouverture.

    Partie 1 Temps difficiles   « Lorsque vous êtes éveillé, les Choses auxquelles vous songez Viennent de ce que vous rêvez. » George Michael en interview.  
Posté par merlinetviviane à 15:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 mars 2018

George D. Celui qui meurt. Partie 1. Fuir Londres.

  1. George D. Londres : novembre 2015. Il tournait comme un ours en cage Il sentait que ça tournait mal. Plus les semaines filaient, plus il avait du mal avec moi. Lui, Paul Stephen dont le vrai prénom était Fadi, ce que je lui rappelais régulièrement, perdait pied. Je le quitterais quoi qu’il soit et lui, qui avait tant misé sur moi, était affolé.  -Tu t’enfermes beaucoup trop. -Tu me l’as déjà dit vingt fois ces trois derniers jours. -On a des sorties en vue : des spectacles, des amis. Ne refuse pas tout.... [Lire la suite]
Posté par merlinetviviane à 15:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 mars 2018

George D. Celui qui meurt. Partie 1. Une maison sur la Côte d'azur.

  2 Valeria. Roquebrune Cap Martin. Décembre 2015. La Côte d’Azur en décembre, c’est étrange. On approchait des fêtes et c’est moi qui avais trouvé la maison. Moi, Valeria, l’Italo-américaine qui aimait autant la Riviera que les abords de Roquebrune. J’allais souvent en Italie voir les frères de ma mère et pour ce qui est de la Côte, j’aimais y revenir. J’y avais gardé un amour d’été devenu depuis marié et père de famille. Curieusement, après cette amourette, j’étais devenue très amie et c’est lui, qui étant dans... [Lire la suite]