Fabric2

 

Contrat de soumission (1)

 

Règles de conduite en public :

La soumise se conduira toujours de façon à ne pas attirer l'attention envers son Dominant.

La soumise s'adressera à celui-ci par son nom, seulement si l'utilisation d’autres termes est jugé inapproprié. Dans le cas présent, elle dira « Monsieur » dans l’intimité et à l’extérieur, utilisera le prénom de son Dominant.

La soumise s'en remettra à celui-ci en public.

La soumise pourra s'habiller elle-même, mais devra obtenir l'assentiment de tout vêtement devant être porté en public.

R-1

En guise de reconnaissance d'être ainsi maintenue en état de Soumission, la soumise signifiera chaque jour à son Dominant la matérialisation de cette possession. Cela peut se traduire soit par un baiser apposé sur la main de celui qu’elle vénère, soit par une constante attention à ce qu’il soit toujours bien servi ou par tout autre rituel convenu à l'avance.

R-2

Lors des relations sexuelles dans la chambre à coucher, des Punitions ou en dehors de la chambre à coucher et de la résidence et ou selon un rituel convenu à l'avance, la soumise s'efforcera de ne jamais regarder dans les yeux son Maître.

Les exceptions autorisées par son Dominant devront être perçues par la soumise comme une récompense. La soumise s'imposera donc dans ces circonstances de conserver les yeux baissés sitôt celui-ci en sa présence.

Dans ces situations, cette disposition aura pour effet de lui rappeler, son statut de soumise pour sa vie et de sa volonté d'obéissance totale à son Dominant.

R-3

La soumise ayant toute confiance en son Dominant, la soumise, s'en remet donc intégralement à lui et en son jugement. Dans le cas d'incompréhension d'une intention, la soumise acceptera sans rechigner ni tergiverser de se prêter aux exigences de celui qui la domine. Puisque la soumise à confiance en son Guide, ce qu'il entreprend ne peut l'être que pour le bien de la soumise et son plaisir personnel.

Ces premiers articles plurent à Anna, car ils correspondaient à des lectures qu’elle avait déjà faites. Cependant, elle se rendit vite compte que le contrat que je lui présentai était bien plus complet que les articles qu’elle avait eus sous les yeux. 

Je la vis acquiescer à la lecture d’articles tels que :

R- 11

Toutes tes tenues vestimentaires imposées à la soumise, la soumise les porteras avec grâce et avec fierté. La soumise vivra sa Soumission à chaque instant. Elle portera sur elle et en elle, les marques de son appartenance et de sa condition. Le collier autour du cou en cuir muni d'un anneau pour accrocher une laisse ainsi que les bijoux intimes et les objets introduits dans ces orifices seront les plus indiqués.

 R-12

Le Maître peut se servir de sa soumise sexuellement à sa guise, quand il le désire. Elle sera de temps à autre attachée dans une position pas trop confortable mais laissant ses différents orifices à portée de son Guide.

L'introduction de divers objets en elle ou le port de bijoux intime, peut être envisagée pour le plaisir du Dominant qui se montrera heureux de savoir sa soumise ainsi possédée et parée en permanence, le jour comme la nuit et à tout moment.

Par contre, il est expressément accepté par la soumise qu'aucun plaisir sexuel, même la masturbation, n'est acceptable sans le consentement et même plus, sans qu'il ne soit de l'initiative de celui-ci.

Le plaisir sexuel de la soumise est strictement contrôlé par le Dominant. Tout orgasme de la soumise non autorisé ou constaté verra la mise en place se punitions sévères.

 R-13

La soumise proposera volontairement à son Dominant l’examen intime et la saisie de la température de chacun de ces orifices. L’examen intime de la bouche, du vagin et de l’anus de la soumise, devra au minimum être contrôlé une fois par jour.

La procédure à suivre qui s'associe à un examen gynécologique, sera défini par le Guide et accepté naturellement et sans restriction par la soumise.

La température du vagin et de l’anus de la soumise serons pris seront pris à heures régulières. Les résultats des examens intimes  seront notés dans un registre.

Tout manquement à cette règle sera sévèrement puni.

Elle semblait tout accepter. Pourtant, je la déconcertai. Je le vis quand elle lut les lignes suivantes...