a04f715ef564c8b08da7d2aedad66b51

Barney convoque son "employé" et veut tout savoir :

Le Four Seasons. Bien sûr et Barney sanglé dans un superbe costume de « demi-saison ». Tout dans les beiges et les tons ivoire. Belle gueule, cheveux bruns coupés court, montre coûteuse, tout y était. Hum. Ça m’a fait drôle de le revoir. Je lui rendais des comptes au téléphone et il me laissait parler. Là, j’ai tout de suite senti que ça allait être compliqué.

- Un cocktail, Clive ou une de vos bières….

- Une bière. Une basique.

- C’est assez raffiné, ici…

- D’accord, une pas basique. Et pour vous ?

- Je vais me laisser tenter par un bordeaux rouge.

- Pas un champagne ?

-  Ah non, pas encore.

Il m’a fait passer une enveloppe avec un chèque. C’était pour la chambre. Enfin, théoriquement, car il me donnait bien plus que ça ne valait.

- Rien ne vous échappe, Julian mais là, vous vous gourez pour l’hôtel. Surclasser le Bella Vista, ça me parait dur. Allez-y, vous me ferez tout de suite un autre chèque. Une somme plus modeste.

- Vos faux frais…

- Mes faux…Non pas du tout ! Avec Erik, on ne sort pas. Pas de déjeuner, pas de spectacle…et je ne mets pas de préservatif, vous voyez que je limite mes dépenses ! Tout juste si on boit un café ou de l’eau minérale. Enfin si, on en boit. Ça donne soif au bout d’un moment…

- Encaissez ce chèque.

Eh ben, il avait l’œil noir. Je me tapais son petit ami récalcitrant depuis plus de deux mois et je me demande si ça lui plaisait tant que cela, en fin de compte. J’en étais à me dire ça quand il m’a court-circuité.

- C’est un sans-faute. Je suis très favorablement surpris, Clive. Vous avez réussi à accrocher Erik et il est en confiance avec vous. Quand je parle de confiance, je parle sur tous les plans : vous vous entendez bien sexuellement, à ce que j’ai compris et même s’il garde ses zones d’ombre, il vous parle de sa vie. C’est bien cela ?

- Il parle de sa carrière, des chorégraphes qui l’impressionnent, des ballets qu’il aime, de ses projets ; et aussi de toutes sortes de choses qu’il lit et voit. Il rit avec moi. Il se comporte de façon très naturelle.

- Qu’est-ce qui vous semble le plus important ?